RMC Sport

France-Allemagne: Lloris explique pourquoi les Bleus n'ont pas posé le genou à terre

L'équipe de France a remporté son premier match de l'Euro ce mardi face à l'Allemagne (1-0), mais elle n'a pas posé le genou à terre avant la rencontre, comme cela avait été annoncé par Hugo Lloris la veille de match. Le capitaine des Bleus a indiqué après la partie qu'il s'agissait d'une décision collective, tout en remettant en cause le manque de solidarité global dans ce mouvement lors de cette compétition.

Capitaine de l'équipe de France, Hugo Lloris avait indiqué ce lundi en conférence de presse que les Bleus allaient poser un genou à terre avant le coup d'envoi du match face à l'Allemagne ce mardi, en ouverture de l'Euro. Un geste qui devait être en soutien aux victimes de violences et d'agressions racistes, dans la lignée du mouvement Black Lives Matter.

Lloris regrette un manque de solidarité de l'UEFA

Mais le match s'est lancé sans cette action symbolique pour les joueurs des Bleus. Après la rencontre, remportée par Hugo Lloris et ses partenaires grâce à un but contre son camp de Mats Hummels (20e), le capitaine a expliqué la raison de ce retournement de situation. "Le genou par terre, c'était une décision collective. On part du principe que si on doit le faire, toutes les nations doivent le faire avec l'appui de l'UEFA, a indiqué Hugo Lloris, au micro de RMC. C'est le cas en Premier League, où le mouvement a été ensemble et solidaire. Sur cette compétition, c'est moins le cas."

La décision des joueurs de l'équipe de France de poser un genou à terre commençait déjà à susciter des débats dans l'opinion publique. "Cela ne veut pas dire qu'on ne soutient pas la cause, on ne veut surtout pas de racisme dans notre sport et dans la société, a déclaré Hugo Lloris. On voit plus les joueurs britanniques le faire car c'est dans la lancée de leur championnat. Il n'y a pas de débat, on est tous ensemble dans la décision."

Le 2 juin dernier, au Stade de France, les joueurs de Didier Deschamps avaient posé un genou à terre avant la rencontre amicale face au pays de Galles. Les Allemands n'ont pas suivi le mouvement envisagé par les Bleus ce mardi. Quelques instants avant le coup d'envoi ce mardi, à l'Allianz Arena de Munich, le match a été perturbé aussi par un incident avec un ULM de Greenpeace, qui souhaitait se poser sur la pelouse mais a heurté un câble, perturbant le protocole.

GL