RMC Sport

Gourcuff et Yanga Mbiwa s’en sont allés…

Gourcuff et Yanga Mbiwa

Gourcuff et Yanga Mbiwa - -

Laurent Blanc a tranché. Le sélectionneur a décidé de se séparer de Yanga Mbiwa et de Gourcuff en vue de l’Euro (8 juin - 1er juillet). Les deux hommes ont quitté le Touquet ce mardi en fin de matinée. Sans amertume apparente.

Le suspense aura duré jusqu’au bout. C’est dans la matinée, juste après le petit déjeuner, que Laurent Blanc a rendu visite à Yoann Gourcuff et Mapou Yanga Mbiwa pour leur annoncer la nouvelle. Le Lyonnais et le Montpelliérain sont les deux recalés de la liste du sélectionneur pour l’Euro. Blanc a donc attendu le tout dernier moment et la dead line imposé par l’UEFA (ce mardi à midi) pour officialiser la nouvelle. Alors qu’une cinquantaine de journalistes attendaient depuis plusieurs heures devant le parvis de l’hôtel des joueurs, Yanga Mbiwa d’abord, Gourcuff ensuite ont franchi la porte de l’établissement. Aucun des deux hommes ne semblait touché. Le Lyonnais a pris le soin de serrer dans ses bras le responsable de la sécurité en charge de l’équipe de France avant de s’engouffrer dans le van qui attendait depuis de longues minutes, direction Paris.

Pas de psychodrame donc. Laurent Blanc a pris le soin d'aller voir les deux joueurs séparément dans leur chambre avant de revenir vers l’officier de presse pour lui donner son aval pour une communication de la liste sur le site officiel de la FFF à 11h15. Et ce n’est qu’au déjeuner, pris à 25 joueurs, que le sélectionneur a annoncé la nouvelle à ses hommes. Ou du moins, qu’il l’a officialisée. La majorité des joueurs avait en effet été informée par des proches, ou même par la télé, comme l’ont indiqué Olivier Giroud et Blaise Matuidi. « Tout s’est fait dans la simplicité et en douceur » nous a glissé un membre du staff. Plusieurs joueurs se sont ensuite retrouvés à la piscine de l'hôtel alors que Yanga Mbiwa et Gourcuff remontaient dans leurs chambres pour préparer leurs affaires.

Giroud console Yanga Mbiwa

C’est le moment choisi par Olivier Giroud, coéquipier de Yanga Mbiwa et compagnon de chambrée à Clairefontaine, pour rendre visite à son copain montpelliérain. « Il m’a dit qu’il avait beaucoup appris, glisse l’attaquant. Au fond, il faut qu’il soit déçu. Mais c’est un compétiteur. Il reviendra. » Même son de cloche du côté de Matuidi : « Mapou est quelqu’un d’exceptionnel. J’ai appris à le connaitre. Humainement, il est fantastique. Je ne me fais pas de souci pour lui. » Le Parisien est d’ailleurs un des grands vainqueurs de cette annonce. Il ne s’en est pas caché en publiant un tweet de satisfaction. Avant de se rétracter. « J’ai eu une réflexion personnelle. Je me suis dit qu’il fallait que je le retire vis-à-vis de mes coéquipiers », a-t-il justifié. 

Du côté des recalés, on fait contre mauvaise fortune, bon cœur. A l’image de Yanga Mbiwa. « C’est une déception de ne pas continuer l’aventure avec le groupe, a avoué le défenseur central sur le site de la FFF. Après tout ce que j’ai vécu pendant toute la semaine, ce n’est que du positif. Maintenant, le coach a fait un choix et le choix je le respecte. Je sais à quoi m’attendre et je sais comment faire pour mieux bosser et continuer de progresser pour essayer de revenir un peu plus armé. » Pour ce qui est de Gourcuff, il a eu droit à quelques mots de réconfort d’Alou Diarra, Hugo Lloris et Cédric Carrasso, dans le hall de l’hôtel. Il était ensuite temps de partir. Pour de bon.

Pierrick Taisne (avec JR et JS) au Touquet