RMC Sport

Grégory Coupet : « On ne ressent ni vie, ni envie »

Grégory Coupet

Grégory Coupet - -

Grégory Coupet, membre de la Dream Team RMC Sport, revient sur la déroute de l'équipe de France à l'Euro 2012. S'il n'explique pas tout, il met le doigt sur un facteur qui n'est pas étranger aux récentes dérives de certains joueurs : le manque de leader dans l'équipe. « A l’époque où j’étais en équipe de France, il y avait des cadres avec nous. C’est ce qui manque avant tout dans ce groupe. C'est-à-dire des joueurs qui parlent, qui guident, qui sensibilisent sur les attitudes à avoir et la manière de faire les choses, de se comporter sur le terrain. Ces cadres sont les véritables manques de cette équipe de France. Parce qu’ils serviraient aussi à Laurent Blanc. C’est pour ça qu’on ne ressent ni vie, ni envie quand on les voit sur le terrain. On ne les sent pas heureux. Mais il vrai que nous, à l’époque, nous avions un numéro 10. Alors il y a certes de bons joueurs, qui ont de l’expérience dans le groupe, mais ils n’ont pas encore la légitimité nécessaire. Quand on prend le cas d’Alou Diarra, il a effectivement bien joué mais il a tout de même été mis en porte-à-faux par rapport à la saison qu’il a faite avec Marseille. Puis il a une trajectoire particulière avec les Bleus : il a été capitaine, avant de perdre le brassard. Ensuite il est revenu, il a rejoué et même plutôt très bien. Et finalement, après la Suède, il prend la parole parce qu’on peut penser qu’il a une certaine légitimité. Et résultat, il ne joue pas contre l’Espagne. C’est aussi un exemple qui montre qui si on sort un peu des clous, on peut être sanctionné. »

RMC Sport