RMC Sport

« Je ne sanctionne personne »

-

- - -

L’erreur de Sébastien Frey, la défense en difficulté, les nouveaux joueurs. Raymond Domenech livre son analyse à huit mois de l’Euro 2008.

Raymond Domenech, Sébastien Frey est-il condamné pour l’Euro 2008 après sa bévue contre l’Ukraine ?
L’Euro a lieu dans huit mois. On verra bien ce qui se passera d’ici là. Tout le monde a le temps de travailler, de se montrer. Je ne sanctionne personne. Je ne l’ai pas fait après le match contre le Maroc, je fais donc la même chose après l’Ukraine. Il ne faut pas non plus oublier Grégory Coupet. Il va revenir très bientôt. Nous avons donc encore de nombreuses possibilités.

Pourquoi avoir titularisé Frey à la place de Mickaël Landreau ?
C’est simplement pour donner du temps de jeu à « Seb ». C’était pratiquement le seul dans l’effectif à ne pas avoir participé à nos matchs. J’avais donc besoin de le voir jouer. Même si je voulais qu’on justifie absolument notre statut de qualifié, ce match face à l’Ukraine était une bonne opportunité pour l’aligner. Cela lui a permis de sentir le parfum de l’équipe de France.

Avec quatre buts encaissés en deux matchs, quel jugement portez-vous sur votre défense ?
Ce n’est pas quelque chose qui me fait spécialement plaisir. On prend deux buts assez particuliers… D’un autre côté, on en marque deux à chaque fois. On peut donc voir aussi le côté positif. Personne ne va se plaindre de nous voir marquer quatre buts. Mais je tiens à préciser qu’une équipe est un ensemble. Prendre des buts est la responsabilité de toute une équipe.

Après ces éliminatoires, quel bilan faites-vous de votre équipe ?
C’est une équipe en mutation. Il y a de nouveaux joueurs qui arrivent, ils doivent encore gagner leur place. Ils ont huit mois pour grandir et s’imposer. A côté, nous pouvons nous appuyer sur des cadres avec un mental d’enfer. Ils sont solides. Ils le prouvent à chaque match. Il y a bon équilibre entre les générations.

La rédaction - Fabien Lefort