RMC Sport

L’Espagne vise le triplé

Sergio Ramos

Sergio Ramos - -

Championne d’Europe et du monde en titre, la Roja est la grande favorite de l’Euro 2012. Dans son sillage, l’Allemagne s’annonce redoutable. Mais les Pays-Bas, l’Italie, la France ou le Portugal ont aussi une carte à jouer.

LES FAVORIS

L’Espagne

Euro-Coupe du Monde-Euro. Jamais une équipe n’a réalisé ce triplé de prestige. Après ses sacres en 2008 et 2010, la Roja a l’occasion d’entrer dans la légende. Les joueurs de Vincente Del Bosque sont les grandissimes favoris de la compétition. Un statut qu’ils vont devoir assumer. Sans David Villa et Carles Puyol, la tâche sera plus corsée. Mais les partenaires d’Iker Casillas ont largement de quoi relever le défi. « L’équipe est prête, assure Andrès Iniesta. On a envie de faire un grand Euro. »

La cote : 3.40

L’Allemagne

La Nationalmannschaft n’a pas digéré le ballon piqué de Fernando Torres en finale de l’Euro 2008. Quatre ans plus tard, les partenaires de Philipp Lahm sont bien décidés à faire tomber l’Espagne. A condition de sortir du « groupe de la mort » avec les Pays-Bas, le Portugal et le Danemark. « C’est une équipe qui a beaucoup de talent, estime Luis Fernandez. Je les vois bien être champions d’Europe. » Depuis l’arrivée de Joachim Löw au poste de sélectionneur, l’Allemagne est saluée pour la qualité de son jeu. Mais aucun trophée n’est encore venu garnir sa vitrine.

La cote : 4.00

LES OUTSIDERS

Les Pays-Bas

Le perdant magnifique. Une étiquette dont les Pays-Bas aimeraient bien se défaire. Depuis le sacre de la bande à Marco van Basten en 1988, les Oranje n’ont plus étoffé leur palmarès. Une traversée du désert qui pourrait prendre fin avec les coéquipiers de Robin van Persie. Finalistes malheureux du dernier Mondial, les Bataves ont de sérieux arguments à faire valoir. « Vu ce qu’ils ont montré lors de la préparation, ils semblent en grande forme, remarque Eric Di Meco. Ça peut être la bonne année pour les Pays-Bas. »

La cote : 6.00

L’Italie

Secoué par un nouveau scandale de corruption, le football italien attend cet Euro comme une bouffée d’oxygène. Investis d’une mission, les joueurs de Cesare Prandelli vont tout faire pour redonner le sourire à la Grande Botte. Avec Mario Balotelli, Andrea Pirlo et Gianluigi Buffon, la Squadra Azzura ne manque pas de talent. « A chaque fois que l’Italie a eu ce genre de problèmes, elle a gagné la compétition, rappelle Olivier Dacourt. Ça été le cas lors des Coupes du monde 1982 et 2006. »

La cote: 14.00

La France

Invaincue depuis 21 matches, l’équipe de France arrive en confiance en Ukraine et en Pologne. A la recherche de leur première victoire dans un tournoi majeur depuis 2006, les Bleus espèrent faire oublier le naufrage de Knysna. Emmenés par un Karim Benzema de feu et un Franck Ribéry de retour, les hommes de Laurent Blanc ont une belle carte à jouer. « Même si les Bleus arrivent à l’Euro avec des certitudes, ils sont dans une position d’outsider », assure Fernandez. Pas de quoi les empêcher de rêver. « La France n’est pas favorite, mais sur un match, tout est possible », résume Ali Bernarbia.

La cote: 10.00

Le Portugal

Le sort de la Selecçao dépendra sans doute en grande partie de Cristinao Ronaldo. Le buteur du Real Madrid semble le seul à pouvoir transcender son équipe. Inquiétante lors des matches de préparation, la formation de Paulo Bento n’a pas été gâtée par le tirage au sort (Pays-Bas, Allemagne, Danemark). Mais en cinq participations, le Portugal a toujours franchi le premier tour de l’Euro. De quoi nourrir quelques espoirs. « Tout le groupe y croit », assure le milieu de terrain Raul Meireles.

La cote: 16.00

Le titre de l'encadré ici

Pariez sur l'Euro!|||

Toutes les cotes, tous les paris sur pmu.fr. Ouvrez votre compte pour l'Euro et gagnez 150€!

Alexandre Jaquin