RMC Sport

L’Italie au bout du suspense

-

- - -

A l’issue d’un match spectaculaire mais sans but, l’Italie a battu l’Angleterre aux tirs au but (0-0, 4 t.à.b. à 2) en quart de finale de l’Euro, dimanche soir à Kiev. Les Transalpins défieront l’Allemagne pour une place en finale.

Le stade Olympique de Kiev a longtemps retenu son souffle. Mais au terme de 120 minutes aussi haletantes que spectaculaires, le jeu n’a pas désigné de vainqueur entre l’Angleterre et l’Italie. C’est donc l’impitoyable séance des tirs au but qui s’est chargée de désigner le dernier demi-finaliste de l’Euro. A ce « jeu », c’est l’Italie qui a gagné son ticket, Young et Cole manquant leur tir (4 t.a.b à 2) contre le seul raté de Montolivo. En demi-finale, les Italiens défieront l’Allemagne, jeudi à Varsovie.
Alors qu’on aurait pu s’attendre à une rencontre fermée, les 22 acteurs s’attachent d’entrée à donner du rythme au jeu. Les occasions s’enchaînent. On est très loin d’Espagne-France (2-0), la veille. Alors que Balotelli vendange un grand nombre d’actions en première mi-temps (tir sur le poteau, 41e), les Anglais, et notamment Johnson à bout portant (13e), trouvent face à eux un Buffon infranchissable. Ou ne cadrent pas leurs frappes.

L'Italie termine fort

L’intensité de ce quart de finale haletant ne retombe qu’en fin de match, alors que Steven Gerrard est victime de crampes. Il s’agit étrangement du premier 0-0 de cet Euro à l’issue du temps réglementaire. Lors de la prolongation, largement à l’avantage des Italiens, Alessandro Diamanti trouve à son tour le poteau de Joe Hart (101e). Nocerino pense même avoir libéré son pays, mais son but est refusé pour une position de hors-jeu (115e). La délivrance interviendra finalement quelques minutes plus tard, sur un ultime tir au but de Diamanti.

Aurélien Brossier