RMC Sport

La Dream Team briefe les Bleus

Luis Fernandez

Luis Fernandez - -

Luis Fernandez, Grégory Coupet et Ali Benarbia, membres de la Dream Team RMC Sport, ne veulent pas que les Bleus abordent avec trop de sérénité le match contre la Suède. Mais si le résultat pouvait leur permettre d’éviter l’Espagne…

Faut-il gérer contre la Suède ?
Luis Fernandez : « Non, on ne calcule pas. On joue. On le prépare bien, ce quart de finale. On se prépare à un match difficile et compliqué. Les Suédois ne vont surement pas faire de cadeau. Ils ont quand même un certain honneur et une certaine respectabilité par rapport au maillot qu’ils portent. Il ne faut pas penser que ça va être un match facile, loin de là. »

Grégory Coupet : « Je n’espère pas. J’espère que l’équipe de France conduira son match d’une main de maître et qu’on n’aura pas à se soucier des autres résultats. Il ne faut pas que les Bleus fassent l’erreur de croire que c’est un match tranquille lors duquel la Suède va lever le pied… Ce serait une belle chose pour l’honneur de la Suède de gagner contre les Bleus. L’équipe de France doit absolument gagner et ne pas calculer. »

Ali Benarbia : « Je pense que non. L’idée des Allemands est une bonne chose : il faut jouer tous les matches à fond. Il y a trois matches et après, on passe de suite au quart de finale donc c’est bien de gagner ces matches et de jouer à fond. Maintenant, faire des petits changements, tactiquement, c’est toujours une bonne chose. Il ne faut pas faire tourner mais faire des petits changements. Je pense que Laurent Blanc fera ça. »

Faut-il éviter l’Espagne ?
Luis Fernandez : « Non. Tu ne regardes pas ce qu’il se passe à côté. Tu joues et tu prépares ton match dans les meilleures dispositions, dans les meilleures conditions. Quand tu sors d’une victoire comme celle contre l’Ukraine, il faut gagner. Après, il faut aussi envoyer un message aux autres : l’équipe de France est là, elle est présente et elle peut aussi, dans ce championnat d’Europe, réaliser une grande performance. »

Grégory Coupet : « Il y a toujours le discours qui consiste à dire que quoi qu’il arrive, pour être champion d’Europe, il faut être prêt à battre tout le monde. Dans un parcours, le tirage au sort des groupes est très important et si derrière, tu as la possibilité de choisir ton adversaire, ce n’est pas plus mal non plus. »

Ali Benarbia : « C’est l’adversaire à éviter. Pourquoi ? Parce qu’ils ont une possession de balle trop longue qui fatigue et agace l’adversaire. C’est mieux d’éviter l’Espagne et à la rigueur de les rencontrer en finale. Après, l’essentiel, c’est d’être fort et de gagner les matches… »

Le titre de l'encadré ici

Retrouvez toute l'actu de l'Euro grâce à RMC Sport sur Facebook et Twitter!|||

@RMCsport sur Twitter

RMC Sport sur Facebook

Mais aussi toute la Dream team foot RMC Sport :

Rolland Courbis sur Facebook

Rolland Courbis sur Twitter (@CoachCourbisRMC)

Luis Fernandez sur Facebook

Luis Fernandez sur Twitter (@Luis_RMC)

Jean-Michel Larqué sur Facebook

Jean-Michel Larqué sur Twitter (@LarqueFoot)

@AfterRMC sur Twitter

L'After sur Facebook