RMC Sport

La poussette de Ballack

Chaque jour, l'ancien arbitre international Joël Quiniou revient pour RMC sur un fait de match. Aujourd'hui : la poussette de Michael Ballack sur le 3ème but allemand.

Peter Fröjdfeldt arbitrait son troisième match de cet Euro avec ce quart de finale Portugal – Allemagne.
L’arbitre suédois a enchaîné le très bon (en première période) et le moins bon (en seconde), avec notamment cette poussette non sifflée de Ballack qui lui permet d’inscrire le 3ème but allemand.

Présent et laissant le jeu se développer durant les 45 premières minutes, M. Fröjdfeldt a notamment pris deux très bonnes décisions.
D’abord sur le but de Miroslav Klose (26e), lorsque l’attaquant allemand trompe le portier portugais après s’être démarqué à l’extrême limite du hors-jeu. L’arbitre-assistant prend la décision de "favoriser l’attaque" et les images lui donnent raison.
Quant à la pseudo-faute de Mertesacker sur le portugais Nuno Gomes (35e), l’arbitre est bien placé et a raison de laisser le jeu se poursuivre, car le contact ne méritait en aucun cas le penalty réclamé à tort par tout le banc portugais.

En seconde période par contre, M. Fröjdfeldt aurait dû considérer la poussette de Ballack sur Ferreira comme irrégulière. Bien placé pour dégager le ballon, le défenseur portugais est en effet poussé par Ballack, qui en profite ensuite pour marquer de la tête le 3ème but allemand (61e). Il est dommage sur ce coup là que l’arbitre-assistant n’ait pas eu la présence d’esprit de signaler cette faute qui semblait pourtant bien visible.

Il est certain que les Portugais pourront toujours ergoter sur cette action discutable, qui permet à l’Allemagne de mener 1-3 devant la Selecção. Surtout que le Portugal reviendra à 2-3 en fin de match, mais cela s'avérera finalement insuffisant pour les co-équipiers de Cristiano Ronaldo.

La rédaction