RMC Sport

La soirée des premières

Chaque jour, Joël Quiniou revient pour RMC sur un fait de match. Aujourd'hui, l'ancien arbitre international revient sur Croatie – Allemagne et Autriche - Pologne qui ont vu le premier carton rouge et le premier penalty pour tirage de maillot de la compétition.

Le premier carton rouge de la compétition a été brandi par l’arbitre belge Frank de Bleeckere lors du onzième match, Croatie – Allemagne.
Dans les arrêts de jeu et alors que la tension monte d’un cran, un corner joué rapidement par le croate Leko est intercepté par l’allemand Schweinsteiger qui parvient à dégager le ballon. Mais Leko tacle à retardement le Bavarois, sans chercher à jouer le ballon. Ce geste a le don d’énerver l’Allemand qui, voulant se faire justice lui-même, porte la main au menton du Croate. Ce dernier amplifie alors le coup en chutant à terre et en se prenant la tête à deux mains.
L’arbitre-assistant, placé à deux mètres de l’action, prévient immédiatement son central qui n’a plus d’autre solution que d’exclure Schweinsteiger pour ce geste d’humeur inutile. Cette décision provoque la colère des Allemands, et le gardien Jens Lehmann sera lui aussi averti après être sorti de ses buts pour venir contester la sanction. Fort heureusement pour la morale sportive, le croate Leko, à l’origine de l’incident, reçoit lui aussi et à juste titre un carton jaune.

Autre première lors de la rencontre Autriche – Pologne :
le penalty accordé aux Autrichiens dans les arrêts de jeu pour un tirage de maillot indiscutable sur Prödl.
L’arbitre M. Webb a appliqué, comme il se devait, les instructions données par l’UEFA concernant le bon déroulement des actions de jeu dans la surface de réparation.
A noter aussi que le but polonais (30e) aurait dû être refusé. En effet, Guerreiro récupère le ballon et marque en profitant de sa position initiale de hors-jeu, après le tir de son co-équipier Saganowski contré par l’autrichien Pogatetz.

La rédaction