RMC Sport

La victoire en tirant (des coups de feu)

Les supporteurs turcs ont aussi célébré la victoire de leur sélection nationale (1-1, 3-1 tab contre la Croatie) par des actes de violence en Turquie et à Vienne où se tenait le match.

Le public turc est chaud, c’est bien connu, à tel point que la veille du match contre la Croatie, le sélectionneur Fatih Terim avait lancé un appel au calme. Peine perdue, puisque de nombreux heurts ont émaillé la soirée que ce soit au pays ou à Vienne où avait lieu la rencontre (victoire de la Turquie, 1-1, 3-1 tab). Des coups de feu ont été tirés à Istanbul et dans tout le pays après la qualification pour les demi-finales. Bilan : un mort et seize blessés. A Vienne, des échaufourrés entre supporteurs des deux camps ont eu lieu à Vienne pendant et à la fin de la rencontre, avec jets de bouteilles et de pierres, ne faisant que des blessés légers. Mercredi, la Turquie défiera l’Allemagne à Bâle. Un « derby » qui s’annonce compliqué pour les forces de l’ordre suisses qui auront fort à faire avec les 2 millions de Turcs d’Allemagne qui rêvent de faire chuter la Mannschaft.

La rédaction