RMC Sport

Le Portugal retient son souffle

Cristiano Ronaldo

Cristiano Ronaldo - -

Les joueurs de Paulo Bento accueillent la Bosnie-Herzégovine, ce mardi (22h) en barrage retour de l’Euro 2012. Après le nul (0-0) à l’aller, les Lusitaniens comptent sur le soutien du stade de la Luz pour faire plier les hommes de Safet Susic.

Cristiano Ronaldo va-t-il manquer l’Euro 2012 ? La réponse tombera ce mardi soir. Peut-être assez tard, en cas de prolongations entre le Portugal et la Bosnie-Herzégovine. En attendant, le Portugal retient son souffle, entre l’espoir d’une délivrance et la crainte d’un coup de massue. Après le nul (0-0) ramené de Zenica vendredi, les joueurs de Paulo Bento sont en ballotage favorable. Mais face à des Bosniens très à l’aise hors de de leurs frontières, les retrouvailles s’annoncent périlleuses. « Ce sera très chaud, assure Pedro Miguel Pauleta, l’ancien buteur de la Selecçao. A l’extérieur, la Bosnie est difficile à jouer. C’est une équipe qui marque toujours des buts. Mais le Portugal est très fort à la maison. J’espère qu’on se qualifiera. J’ai confiance en cette équipe. »

Un optimisme partagé par le sélectionneur Paulo Bento. « Nous nous attendons à un match très serré, mais nous sommes tout à fait convaincus de pouvoir prendre le dessus, clame l’ancien coach du Sporting Portugal. Il y a tout de même un risque car nous n’avons pas marqué de but à l’extérieur. Nous allons jouer contre une équipe qui a beaucoup de qualités techniques et individuelles. Mais à la fin de ces 90 minutes, nous serons un pays heureux. »

B. Alvès lance un appel aux supporters

Si les joueurs de Safet Susic affichent le même visage qu’au Stade de France le mois dernier (1-1 face aux Bleus), la fête pourrait tout de même être gâchée. Une hypothèse que prend très au sérieux Bruno Alvès. Soucieux d’éviter un deuil national, le défenseur lusitanien a exhorté les supporters à investir en masse le stade de la Luz. Histoire de faire de l’antre du Benfica Lisbonne un enfer pour ses visiteurs. « Je demande à tout le monde de venir et de créer une ambiance difficile pour eux, comme ils l'ont fait pour nous, a lancé le joueur du Zénith Saint-Pétersbourg. On va certainement ressentir ce soutien. » Un soutien dont les partenaires de CR9 auront besoin pour ne pas laisser filer l’Euro. Une compétition qu’ils n’ont plus manquée depuis 1992 et la dernière édition à huit équipes.

Alexandre Jaquin