RMC Sport

Les Bleus rechargent les batteries

Samir Nasri et Hatem Ben Arfa

Samir Nasri et Hatem Ben Arfa - -

Après le match nul face à l’Angleterre lundi (1-1), les Bleus ont repris leurs habitudes au centre d’entraînement de Kircha. Au programme de leur journée : rencontre avec la presse pour certains et entraînement léger pour tous.

Les lendemains de match sont souvent monotones pour les footballeurs pros. La journée de ce mardi n’a pas dérogé à la règle pour les Bleus. Au lendemain du match nul face à l’Angleterre (1-1) pour leur entrée en lice à l’Euro, les joueurs de l’équipe de France ont donc eu droit à un programme classique. Si Mathieu Debuchy et Marvin Martin ont accompagné Laurent Blanc au point presse organisé dans la matinée, tous les titulaires ont effectué un léger décrassage. Ceux qui n’ont pas affronté les Anglais ou qui sont entrés en jeu, se sont en revanche entraînés sous la direction de Jean-Louis Gasset, l’adjoint de Blanc. Le staff médical a également été mis à contribution avec des massages et quelques soins pour Alou Diarra ou encore Samir Nasri.

Les 23 joueurs se sont ensuite retrouvés aux environs de 17h30 (heure française), sous un soleil de plomb, pour le second entraînement de la journée, ouvert à la presse. La séance a eu lieu sur le terrain n°1 qui jouxte leur résidence. Les Bleus se sont d'abord échauffés ensemble, puis les titulaires sont ensuite partis avec Christophe Geoffroy, kinésithérapeute, pour un footing autour du complexe sportif de Kircha, avant de s’étirer, équipés de leur veste de cryothérapie. Les remplaçants, eux, se sont séparés en trois groupes distincts. Yann M’Vila, qui testait encore sa cheville, a fait des exercices de dynamisme en solo. Hatem Ben Arfa et Blaise Matuidi se sont quant à eux entraînés ensemble en effectuant des petites courses.

Nasri tout sourire

Tous les remplaçants ont ensuite effectué une petite opposition à 6 contre 6. Yann M’Vila et Blaise Matuidi se sont d’ailleurs montré à leur avantage, ne semblant plus ressentir de douleurs. Le tout sous les yeux de Franck Ribéry et Samir Nasri. Au lendemain de la célébration polémique de son but, le milieu de terrain de Manchester City est d’ailleurs apparu souriant et détendu. Il en a surtout profité pour s’entretenir quelques instants sur le terrain avec Laurent Blanc. Présent à l’entraînement, Noël le Graët, le président de la Fédération française de football, a lui aussi échangé quelques mots avec Nasri, seule véritable attraction de la journée.

AA avec P.Ta, JS et J.Re, à Donetsk