RMC Sport

Les Bleus sont d’attaque

Florent Malouda et Franck Ribéry

Florent Malouda et Franck Ribéry - -

En s’imposant logiquement face à l’Estonie (4-0), grâce à un doublé de Benzema à des buts Ribéry et Ménez, ce mardi au Mans, l’équipe de France a bouclé de la meilleure de façon ses matches de préparation. Elle peut aborder l’Euro avec sérénité.

Trois matches de préparation, trois victoires. Les Bleus, vainqueurs tranquilles de l’Estonie (4-0), ce mardi soir au Mans, ont fait le plein de confiance avant leur entrée en lice à l’Euro face à l’Angleterre, lundi à Donetsk. Emmenée par son nouveau tandem de feu, Ribéry-Benzema, auteur de trois des quatre buts et deux passes décisives face à de modestes Estoniens, l’équipe de France abordera son championnat d’Europe avec un bilan de 21 matches de rang sans défaite.
Autre bonne nouvelle pour Laurent Blanc, aucun joueur n’est sorti blessé de la MMArena. Un bon point avant de s’envoler pour l’Ukraine ce mercredi. Pour cet ultime test avant le choc très attendu contre les Anglais, le sélectionneur avait aligné une équipe sans surprise. Une formation qui devrait donc fortement ressembler à celle qui défiera les Britanniques dans six jours.

Ribéry et Benzema dans tous les bons coups

En dépit d’une entame de match hésitante, notamment à cause de quelques erreurs commises par Philippe Mexès, les Bleus contrôlent rapidement la situation. Face à des Estoniens relativement inoffensifs, ils minimisent les risques de blessure, ne forçant pas trop sur les mécanismes.
Si la partie est nettement moins débridée que face à la Serbie (2-0), deux hommes sortent une nouvelle fois du lot : Franck Ribéry, auteur de son troisième but en trois matches après une superbe remise en aile de pigeon de Benzema (24e, 1-0), et… l’avant-centre des Bleus, encore lui, auteur d’une sublime frappe enroulée peu avant la pause (37e, 2-0).
Le Madrilène, qui n’avait plus inscrit de but avec le maillot depuis cinq matches, s’offre même un doublé après un service impeccable de Ribéry (3-0, 47e). La victoire assurée, Laurent Blanc peut préserver ses deux meilleurs atouts en procédant à de nombreux changements. Et offrir l’occasion à Giroud et Ménez de briller, le premier étant passeur décisif pour le second dans les arrêts de jeu (4-0, 91e). Dans l’esprit du sélectionneur tricolore, cela ne fait aucun doute, tous les feux sont au vert.

Le titre de l'encadré ici

On n’arrête plus Ribéry |||

C’est LA grande nouvelle de ces trois matches de préparation : Oui, Franck Ribéry est en très grande forme. Buteur face à l’Islande (3-2), puis la Serbie (2-0), le Bavarois a réussi la passe de trois, ce mardi soir, contre l’Estonie au Mans (4-0). Bien servi par une aile de pigeon de Karim Benzema, il a lancé le festival offensif des Bleus (25e). Mais Franck Ribéry ne s’est pas contenté d’inscrire son 10e but pour la 60e sélection. Il a aussi rendu la pareille au Madrilène au retour des vestiaires, grâce à un centre impeccable côté droit (47e). Un but, une passe décisive, mais aussi une activité incessante, le Boulonnais, remplacé à la 65eminute par Martin, sera l’un des atouts majeurs de Laurent Blanc en Ukraine. Libéré d’un poids depuis son but face aux Islandais, il a retrouvé le sourire qui lui a longtemps fait défaut avec  les Bleus. « On lui a maintenu notre confiance, et Dieu sait que vous n’étiez pas tous derrière moi il y a deux ans », a lancé Laurent Blanc en conférence de presse. Réconcilié avec son public, notamment après son passage au Touquet, c’est un Ribéry regonflé à bloc qui aborde ce championnat d’Europe. Ça faisait longtemps !