RMC Sport

Pays de Galles: le gros manque de respect de Gareth Bale pour le Real Madrid

Après la victoire du pays de Galles face à la Hongrie ce mardi (2-0), Gareth Bale a fêté la qualification pour l’Euro 2020 en brandissant avec ses coéquipiers un drapeau provoquant pour son club, le Real Madrid.

Il n’en rate pas une. La semaine dernière, Gareth Bale avait admis qu’il était "plus excité" de jouer avec le pays de Galles qu’avec le Real Madrid. Cette fois, celui qui a joué deux matchs internationaux en trois jours, en Azerbaïdjan samedi (0-2) puis contre la Hongrie ce mardi (2-0), a fêté la qualification pour l’Euro 2020… en provoquant le Real Madrid. Le club où il évolue, entre ses nombreuses blessures, depuis six ans. Et qu’il pourrait quitter au mercato d’hiver, pour la Chine ou l’Angleterre.

Après le coup de sifflet final à Cardiff, Gareth Bale a brandi avec ses coéquipiers un drapeau aux couleurs galloises, avec le célèbre dragon rouge au centre, mais sur lequel quelques mots avaient été ajoutés: "Wales. Golf. Madrid. In that order." Traduction: le pays de Galles, le golf, Madrid, dans cet ordre. Tout sauf anodin puisque c’est le sens des priorités que de nombreux supporters du Real reprochent à Gareth Bale.

Bale hilare devant une reprise de la phrase de Mijatovic

Predrag Mijatovic, l'ancien attaquant et dirigeant du Real Madrid, l’avait clairement dénoncé à la radio espagnole Cadena Ser fin octobre: "La première chose à laquelle il pense, c’est le pays de Galles, ensuite le golf et après, le Real Madrid." Le principal intéressé avait avoué quelques jours plus tôt que sa passion pour le foot s’était estompée et que le seul golf l’intéressait. Au point de ne pas connaître le nom de l’actuel Premier ministre britannique.

Gareth Bale était hilare ce mardi soir à Cardiff au moment d’apparaître derrière ce drapeau. L’accueil à Madrid risque d’être beaucoup plus froid. Mystérieusement absent ces dernières semaines, l’exactitude de son énième blessure n’ayant pas été révélée, le joueur de 30 ans n’a plus porté le maillot du Real depuis le 5 octobre. Il n’a d’ailleurs disputé que sept matchs sous les ordres de Zinedine Zidane, loin d’être son plus grand fan, cette saison. Avec un seul coup d’éclat, son doublé à Villarreal (1er septembre).

LP