RMC Sport

Cetto : « Ce ne sera pas facile »

Après s'être imposé (3-1) contre Trabzonspor au barrage aller de l’Europa League, Toulouse peut aborder avec confiance le match retour, jeudi soir à Toulouse (21h). Le capitaine Mauro Cetto ne s’attend toutefois pas à une promenade de santé.

Même si son attaquant international André-Pierre Gignac est incertain (douleur au mollet droit), le TFC devrait assurer jeudi sa qualification en phase de poules de l'Europa League, après son succès la semaine dernière à l’aller (3-1), en Turquie, face à Trabzonspor. Le capitaine toulousain Mauro Cetto se méfie tout de même de ses adversaires : « On a vu lors du match aller qu’ils nous ont mis beaucoup de pression en première mi-temps. Maintenant on sait à quoi s’attendre, mais si je pense que ce sera différent au Stadium. On a en effet des automatismes à domicile qu’on a peut-être un peu plus de mal à trouver à l’extérieur. Malgré tout, c’est une équipe de qualité, et ce n‘est pas parce qu’on a gagné là-bas 3-1 que ce sera facile jeudi. On est tous conscients de cela, et on va faire le nécessaire pour passer tranquillement. »

Meilleure défense de Ligue 1 la saison dernière (27 buts), le TFC semble moins intraitable cette saison dans ce secteur de jeu. Il faut dire que la défense "titulaire" de la saison dernière (Congré-Cetto-Fofana-M'Bengué) n'a jamais pu être alignée cette saison, d'abord en raison de la blessure de M'Bengué, puis ensuite de celle de Fofana, encore forfait pour le match retour face à Trabzonspor.
Le gardien de but Yohan Pelé, blessé depuis la reprise du championnat, pourrait lui faire ses grands débuts sous le maillot toulousain à l’occasion de cette rencontre. Mauro Cetto, défenseur du TFC, ne redoute pas ce changement : « Olivier Blondel a fait de très bons matches, mais Yohan (Pelé) est venu à Toulouse pour être titulaire, c’est évident. A nous de gérer ces changements. On a fait des matches de préparation avec Yohan. Ça s’est très bien passé, mais il a eu la malchance de se blesser (à la main droite). Olivier aussi a fait de bons matches, et on a tous été rassurés par lui. A nous de habituer, de développer des automatismes avec chacun. On doit être prêt à tout changement. »

La rédaction