RMC Sport

Garde : « On a très envie d’aller plus loin »

Rémi Garde

Rémi Garde - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Avant le 8e de finale aller de la Ligue Europa ce jeudi (21h05) entre l’OL et le club tchèque du Viktoria Plzen, Rémi Garde a fait le point sur son groupe et ses objectifs.

Rémi Garde, pensez-vous avoir l'effectif nécessaire pour aller plus loin en Ligue Europa ?

Il faut que je trouve des solutions, donc je ne pose pas la question en ces termes. Je préfère regarder mon vestiaire en ce moment. Les joueurs sont ambitieux. On a du mal à faire un choix entre les matches. On a du mal à choisir les priorités parce qu’on n’en a pas envie. On a envie de donner le meilleur de nous-même à chaque match, en prenant quelques risques par rapport au prochain. Je ne suis pas dans le calcul et ce n’est pas maintenant que j’ai envie de commencer. On a cet objectif-là ce jeudi et la Ligue 1 dimanche (contre Monaco, ndlr). On va les prendre différemment. Sachant que celui de ce jeudi est le match le plus important.

Pouvez-vous nous faire un point sur le groupe ?

Clément Grenier est forfait. Il souffrait des adducteurs et du pubis ces derniers temps. Lors du rassemblement des Bleus, il a subi une infiltration dans la zone du pubis pour calmer cette inflammation. Dans le week-end, s’est déclarée une petite infection. Je n’ai pas de délai de reprise. Je sais juste qu’il est forfait pour jeudi et dimanche. Yoann Gourcuff ne sera pas dans le groupe pour la Ligue Europa. Il progresse, mais ses sensations ne sont pas suffisamment bonnes pour l’instant pour qu’il soit dans le groupe (Henri Bédimo est aussi forfait, ndlr). Gueïda Fonana va mieux et sa cheville aussi, il est à disposition du groupe.

On a souvent dit que vous ne jouiez pas la Ligue Europa à fond...

On apprécie cette coupe parce qu’on a mérité d’être là. A aucun moment, que ce soit de ma part ou de la direction du club, il n’y a eu l’intention de ne pas la jouer complètement. Il m’est arrivé de faire des turn-over importants mais malgré tout, on reste sur des résultats qui sont très intéressants. Donc je vais essayer de mener l’équipe vers une nouvelle qualification. Le nom de notre adversaire n’est pas prestigieux, mais nous on sait qu’il est difficile à jouer sur le terrain. On a très envie d’aller plus loin.

Quelle image avez-vous du football tchèque ?

J’en ai, en tant qu’ancien coéquipier d’Ivan Hasek à Strasbourg. J’ai gardé un très bon souvenir de lui en tant que joueur et homme. Il représente la valeur du football tchèque. Le football tchèque allie la technique et un certain football athlétique. Ce mélange réussit bien. J’ai donc une bonne image de ce football.

A lire aussi :

>> En vidéo : une Panenka sur coup franc

>> Ligue Europa : pas si facile pour Lyon

La rédaction