RMC Sport

Kaboré : « Il ne faut pas s’enflammer »

Charles Kaboré

Charles Kaboré - -

A 48 heures du périlleux déplacement de l’OM à Fenerbahce pour le compte de la Ligue Europa, Charles Kaboré est revenu sur le début de saison tonitruant des Olympiens en L1. Mais aussi sur Barton et la Ligue des champions.

Cinq victoires en cinq rencontres, quel début de saison en fanfare !

Ça fait du bien dans la tête. Quand on repense à nos prestations de l’année dernière, on savoure. Mais il ne faut pas tomber dans la facilité. Les matchs se suivent, il faut les aborder avec sérieux et être solidaires, comme on l’est depuis le début. On a bien travaillé, j’espère que ça va durer longtemps.

Vos ambitions sont-elles revues à la hausse ?

Il ne faut pas s’enflammer, ça peut aller très vite. J’ai déjà connu de bons moments ici, du temps de Gerets et Deschamps. Cette année aussi, donc, ça se passe bien. Mais il faut rester solides défensivement. Après, quand tu n’encaisses pas de but, c’est facile de chercher à marquer ou ramener au moins un point.

Qu’est-ce qu’il y a de changé par rapport à l’année passée ?

Quelques joueurs sont arrivés, mais ils n’ont pas encore commencé à jouer. Ce qui change, c’est l’état d’esprit, cette envie de se battre les uns pour les autres. Pour le moment ça se passe bien, on défend bien, on ne prend pas de but, et on marque. Chaque entraîneur apporte son expérience. Si on en est là, c’est que l’entraîneur a fait du bon travail, et que le groupe se sent bien.

Elie Baup vous fait confiance, puisque vous jouez plus que l’année passée…

Oui, je joue plus, je suis content de participer aux victoires. C’est important d’avoir la confiance du coach et des partenaires. J’essaie de me battre pour jouer le maximum de matchs.

Vous êtes bien partis en championnat : n’y a-t-il pas un risque de faire l’impasse sur la Ligue Europa ?

On est des compétiteurs. Tous les matchs sont importants. On ne va rien négliger car souvent, c’est en négligeant que les blessures et les mauvais résultats apparaissent. Ensuite, les défaites s’enchaînent et on retombe dans les travers de l’an dernier. J’espère que ça ne va pas arriver cette année. Il faut avoir envie de gagner et de faire de bons résultats pour nos supporters. On doit le faire de la plus belle manière et ne pas choisir nos matchs.

Ce match de Ligue Europa face à Fenerbahce devrait être l’occasion de voir pour la première fois Joey Barton sous le maillot de l’OM. Quel joueur est-il vraiment ?

C’est un joueur qui a beaucoup de caractère et beaucoup de qualités. Hormis tout ce que qui se dit sur lui, notamment que c’est un bad boy, c’est avant tout un joueur. J’espère qu’il va nous apporter beaucoup de bien.

Paris, Montpellier et Lille vont (re)goûter aux joies de la Ligue des champions. Cela vous fait-il envie ?...

Oui, je suis envieux. Je souhaite bonne chance à tous les clubs français et aussi beaucoup de courage parce que la Ligue des champions, c’est différent. Je vais regarder, comme tous les autres joueurs.

Ce soir, qui supporterez- vous : le PSG, parce que c’est un club français, ou bien le Dynamo Kiev, qui compte un certain Taiwo dans ses rangs ?...

Je suis un joueur de l’Olympique de Marseille. Je suis un supporter de mon club ! Je suis salarié du club, je suis à fond derrière l’OM, même si on ne joue pas la Ligue des champions. Taiwo, c’est mon cousin éloigné (rires) et j’espère pour lui qu’il va faire un bon match ce soir. Le plus important c’est de jouer, ensuite le résultat vient.

Recueilli par Florent Germain à Marseille