RMC Sport

Ligue Europa : Dortmund cartonne, le Shakhtar prend une option

Pierre-Emerick Aubameyang

Pierre-Emerick Aubameyang - AFP

Le Borussia Dortmund s’est rapproché de la qualification pour les quarts de finale de la Ligue Europa en écrasant une équipe « bis » de Tottenham (3-0). De son côté, le Shakhtar Donetsk est venu à bout d’Anderlecht (3-1).

Dans le choc des deuxièmes, c’est le Borussia Dortmund qui a tiré son épingle du jeu. Le deuxième de Bundesliga a pris une énorme option pour les quarts de finale de la Ligue Europa, en offrant un véritable récital à son public ce jeudi face au deuxième de Premier League, Tottenham (3-0). Engagé dans la course au titre en championnat, Mauricio Pochettino avait décidé de faire tourner son onze de départ et de se priver de Harry Kane, Erik Lamela ou encore Kyle Walker.

33e but de la saison pour Aubameyang

Et face à l’armada collective des Jaune et Noir, les Spurs ont eu toutes les peines du monde à rivaliser. Après un début de match de feu, durant lequel les frappes de Durm (7e) et Schmelzer (11e) ont manqué de très peu le cadre d’Hugo Lloris, les joueurs du Borussia ont logiquement été récompensés pour leurs efforts.

Et comme bien souvent cette saison, c’est évidemment Pierre-Emerick Aubameyang qui a mis les siens sur de bons rails d’une très belle tête décroisée (30e), inscrivant au passage son 33e but de la saison. D’un missile à bout portant (60e), puis d’une demi-volée puissante (69e), Marco Reus s’est offert un beau doublé durant une deuxième période, largement dominée par les Allemands. Dépassé défensivement et méconnaissable offensivement, Tottenham peut (quasiment) faire une croix sur cette Ligue Europa.

Le FC Séville accroché

Le Shakhtar Donetsk a également pris une belle option sur les huitièmes de finale avec sa belle victoire face à Anderlecht (3-1). Taison (21e) et Kucher (24e) ont fait le break en trois minutes pour les Ukrainiens mais Acheampong (68e) a maintenu l’espoir pour les Belges. Eduardo (79e), ancien attaquant d’Arsenal, a finalement donné un peu plus de marge aux siens en fin de match.

Longtemps accroché par le Sporting Braga, Fenerbahce a réussi à prendre un précieux avantage (1-0) grâce à un but de Mehmet Topal (82e). Enfin, tout reste à faire entre le FC Bâle et le FC Séville (0-0). Les Espagnols, avec cinq Français titulaires au coup d’envoi (Trémoulinas, Rami, Kolodziejczak, Gameiro et N'Zonzi), ont terminé la rencontre à dix après l’expulsion de N'Zonzi (87e).

RMC Sport