RMC Sport

Ligue Europa : l’OM part sereinement dans l’inconnu

Michel

Michel - AFP

En tombant sur le Sporting Braga, le Slovan Liberec et le FC Groningue pour la phase de poules de la Ligue Europa, l’Olympique de Marseille a hérité d’un groupe abordable mais qui aura des allures de découverte … puisque le club n’a jamais affronté l’un de ses trois adversaires !

L’OM est désormais fixé. Le club phocéen sait dorénavant de quoi ses jeudis soir seront faits. Et où il sera, parfois, contraint de se rendre pour enrichir sa culture européenne. Les Olympiens seraient alors bien avisés de profiter des environs. Car c’est un tirage clément, d’abord, comparé à ceux de Monaco, Bordeaux et Saint-Etienne dont l’OM, tête de série et présent dans le chapeau 1, a hérité. Mais aussi un tirage « exotique » : jamais dans son histoire, la formation phocéenne n’a affronté l’un des adversaires présents dans sa poule (la poule F).

Braga finaliste malheureux de la saison 2010-2011

Si ce groupe est considérée comme abordable pour l’OM, c’est parce qu’il ne compte pas de foudres de guerre en son sein. Le Slovan Liberec ? Un quart de finale en 2001-02 et un 16e de finale, treize ans après. Le FC Groningen ? Les deux seules phases de groupes que les Néerlandais ont joué (1996, 1997) étaient en Coupe Intertoto. Seul le Sporting Braga peut donner quelques suées à Michel et à ses hommes. Les Portugais s’étaient hissés en finale, il y a quatre ans, et avaient échoué face au FC Porto (1-0).

Si rien ne les prédestine à un parcours de ce genre cette saison, l’OM devra tout de même s’en méfier. « Sur le plan sportif, il y a des groupes certainement plus difficiles que le nôtre, il est sans doute plus abordable, mais on va prendre ces matches très au sérieux » a confié Vincent Labrune sur le site du club.