RMC Sport

Ligue Europa : pas de miracle pour Lyon

Alexandre Lacazette au milieu des Turinois

Alexandre Lacazette au milieu des Turinois - -

Battu à domicile à l’aller (1-0), Lyon n’a pas réussi à créer l’exploit ce jeudi sur le terrain de la Juventus Turin, en quart de finale retour de la Ligue Europa. De nouveau défait (2-1), l’OL a malgré tout joué sa chance jusqu’au bout.

Le football français sera bien privé de Coupes d’Europe jusqu’à la fin de saison. En deux jours, le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais, les derniers représentants hexagonaux, ont été mis à la porte au stade des quarts de finale. Et comme le PSG en Ligue des champions, l’OL n’est pas passé loin de la qualification pour les demi-finales. Mais contrairement aux Parisiens, qui avaient le dernier carré à portée de mains face à Chelsea, les Rhodaniens devaient renverser une montagne ce jeudi. Une montagne nommée Juventus Turin que les hommes de Rémi Garde ont fait trembler. Mais pas tomber.

Avec 12% de chances de se qualifier après sa défaite du match aller à Gerland (1-0), Rémi Garde savait que la seule option pour son équipe était de « faire un exploit ». Elle n’a pas été si loin de le réaliser. Mais le rêve de la Juventus Turin, au sein de laquelle Paul Pogba n’a joué que le dernier quart d’heure, de disputer la finale dans son stade le 14 mai prochain, était plus fort que tout. Andrea Pirlo aussi. Dès la 5e minute, le maestro italien a déposé un amour de coup-franc au fond des filets d’Anthony Lopes (1-0, 5e). Le 43e coup-franc direct de sa carrière. On se dit alors que Lyon va boire la tasse. Mais pas du tout.

Au moins, Lyon a joué le jeu

Sur un centre en cloche d’Arnold Mvuemba, Jimmy Briand a relancé le suspense d’une tête parfaitement placée (1-1, 18e). Comme à l’aller, Lyon s’est ensuite montré sérieux et solide. Mais trop limité offensivement pour pouvoir tromper une deuxième fois Gianluigi Buffon, seulement inquiété par un coup-franc de Mvuemba (67e). Et c’est le malheureux Samuel Umtiti qui a scellé l’élimination de son club formateur en contrant involontairement une frappe lointaine de Claudio Marchisio (2-1, 68e).

Un épilogue bien malheureux pour l’OL, qui a eu le mérite de jouer le jeu dans cette Ligue Europa, contrairement à la mauvaise habitude des clubs français dans la compétition. Si cette élimination allège un peu le calendrier de Lyonnais, qui disputaient ce jeudi leur 54e match en 2013-2014, elle n’enlève pas toute la saveur de leur fin de saison. Car avec une place européenne à aller chercher en championnat, plus une finale de Coupe de la Ligue contre le PSG le 19 avril, les Lyonnais ont encore de beaux défis devant eux. Le premier d’entre eux sera de battre Paris ce dimanche (21h) lors de la 33e journée de L1. Un match qui aura un petit goût d’Europe.

A lire aussi :

>> Revivez Juventus-Lyon

>> En vidéo : le coup-franc de Pirlo face à l'OL

>> Juventus-Lyon : Pogba, l’Italie en est gaga

Alexandre Alain