RMC Sport

Marseille repart de l’avant

Rod Fanni et Nicolas Nkoulou

Rod Fanni et Nicolas Nkoulou - -

Vainqueur de Limassol (5-1), Marseille a retrouvé des couleurs après son cuisant revers à Valenciennes (4-1) et peut appréhender la réception du PSG, ce dimanche (21h), avec un peu plus de sérénité. Les Olympiens sont en tête de leur groupe, à égalité avec Fenerbahçe.

Loïc Rémy en pointe, Joey Barton au milieu, les jeunes Aloé et Mendes titulaires en défense, Elie Baup a décidé de faire tourner pour cette rencontre de Ligue Europa. Malgré une équipe remaniée, l’objectif est pourtant clair côté olympien : reprendre de la confiance après la claque valenciennoise, face à cette équipe chypriote, plus faible formation du groupe C sur le papier. Seulement, le papier, Limassol n’en a cure, et c’est sans complexe que les visiteurs entrent sur la pelouse. Après un premier quart d’heure plutôt marseillais, les Jaunes refroidissent le Vélodrome par l’intermédiaire d’Ouon (22e). A l’affut dans la surface, sur corner, le Français place une superbe demi-volée en pivot dans la lucarne de Mandanda.

La révolte marseillaise se fait attendre, et les Phocéens, qui peinent à s’extirper du pressing adverse, sont tout heureux de regagner les vestiaires sur un score de parité grâce à une tête de Fanni (43e), encore sur corner, après une bonne remise de Lucas Mendes. Sur ce premier acte, cet OM bien inoffensif n’a pu faire mieux que limiter la casse. Mais le meilleur est à venir…

Lucas Mendes, la belle première

De retour sur le pré, les locaux affichent déjà de meilleures intentions. Valbuena ne tarde pas à faire son entrée pour suppléer Abdullah, touché à la cheville. Un coaching contraint et… payant, puisque le feu follet marseillais se montre décisif huit minutes plus tard. « Petit Vélo » est au corner, Mendes à la réception. D’une superbe tête piquée, le Brésilien illumine d’un but sa première titularisation sous ses nouvelles couleurs (61e).

Galvanisés par cette nouvelle réalisation, les Phocéens repartent de plus belle. Sur un habile débordement de Jordan Ayew, Loïc Rémy y va aussi de sa réalisation de la tête, en deux temps (76e). Immense soulagement pour le buteur maison, qui célèbre son but d’un geste qui semble dire « fini la poisse ». L’OM, avec un très bon Barton, gère ensuite sa fin de rencontre sans trembler, et profite des brèches qui s’ouvrent dans les rangs chypriotes pour s’offrir une victoire fleuve. C’est Gignac qui corse l’addition dans un premier temps, après une louche de Rémy (90e), avant que l’ancien Niçois ne parachève le travail (92e). Le double objectif du soir, à savoir retrouver du mordant collectif et rester placé dans ce groupe C, est parfaitement atteint. Et maintenant, place au PSG !

Le titre de l'encadré ici

Bordeaux n'y était pas|||

Bordeaux n’aime pas les déplacements en Angleterre et l’a démontré une nouvelle fois ce jeudi en essuyant un sévère 3-0 (Ameobi 16e, Henrique csc, 40e et Cissé 49e) sur la pelouse de Newcastle, lors de la 2e journée de Ligue Europa. Une première défaite cette saison pour des Girondins qui ont fait figure d’élèves encore trop tendres pour le haut-niveau européen. Et si la première mi-temps fut plutôt équilibrée, au retour des vestiaires, la rencontre a viré à la leçon anglaise. Une défaite bordelaise qui efface la belle victoire inaugurale face à Bruges (4-0). Nanti de quatre points, Newcastle prend la tête de ce groupe D, alors que Bruges a dominé Maritimo (2-0) dans l’autre match de la poule.

Alexis Toledano