RMC Sport

Un bon Bordeaux dynamite Bruges

-

- - -

Pour leur retour en coupe d'Europe, les Girondins ont surclassé Bruges (4-0) en Ligue Europa. Et voilà l'invincibilité des Bordelais poussée à 15 rencontres consécutives.

Les absents ont toujours tort…L’adage ne s’est jamais autant vérifié dans les travées clairsemées de Chaban-Delmas, tant les Girondins ont offert un spectacle de qualité pour leur retour sur la scène européenne. Devant « seulement » 13 609 spectateurs environ, les joueurs au scapulaire, rose hier soir sur fond marine, ont régalé. Et étrillé le leader de la Jupiler League, sur le score sans appel de 4 à 0.

D’entrée de jeu, les Bordelais pressaient, et Plasil le métronome se procurait une première occasion en frappant à ras de terre (2e). Toute la première mi-temps pouvait se résumer à d’incessantes vagues bordelaises sur le but brugeois. Récompensées rapidement : dès la 13e, à la suite d’un cafouillage devant le but, Sané ajustait Jorgacevic d’un plat du pied (1-0). Bis repetita dix bonnes minutes plus tard. Cette fois, Gouffran se chargeait de catapulter le cuir (2-0). Sereins, les hommes de Gillot regagnaient tranquillement le long couloir qui mène au vestiaire.

Bruges sombre et coule

Dès la reprise, tous les espoirs des Belges se retrouvaient anéantis. Le pauvre Engels, entré en jeu à peine une minute plus tôt (47e) catapultait le ballon dans ses propres filets sur un énième cafouillage… (3-0). Diabaté, le seul vendangeur bordelais, aurait pu être récompensé à la 50e, mais son but était refusé pour une position de hors-jeu.

Pourtant, le rythme ne retombait pas. A la 66e, Bordeaux touchait et coulait littéralement le club de la Venise du Nord, l’orfèvre brésilien Jussiê y allant de son petit but de la tête. Le club de la ville dont la spécialité est le diamant se faisait totalement dynamiter (4-0). Le navire brugeois, miné, sombrait alors. Résignés, les Jaunes déjouaient totalement. Et il était dit que Bruges ne marquerait pas ce soir, les Belges trouvant le poteau dans les arrêts de jeu.

Quelle belle fin d’été du côté de la Gironde. Invaincus depuis le 8 avril dernier, soit 15 rencontres, les Bordelais (5e de L1) prennent seuls la tête du groupe D, le Maritimo Funchal neutralisant sur sa pelouse de Madère les Magpies de Newcastle (0-0).

Jean Rioufol