RMC Sport

"Coup de massue" ou soutien, les Bleues divisées face à la prolongation de Diacre

En délicatesse avec une partie de son groupe, la sélectionneure de l'équipe de France a été prolongée en catimini. Et ça ne passe pas chez tout le monde.

Pour certaines, c'est un coup de massue. D'autres ne comprennent pas, et parlent de gâchis. C'est peu dire que l'information, révélée par RMC Sport, de la prolongation de contrat de Corinne Diacre, a circulé comme une traînée de poudre dans les rangs du groupe France.

Le contrat de Corinne Diacre a bien été prolongé au cœur de l’été par le président de la FFF Noël Le Graët afin de compenser le décalage de l’Euro féminin de football de juillet 2021 à juillet 2022. Pour certains éléments cadres du groupe, il y a eu trop d’épisodes négatifs entre la sélectionneure et ses joueuses pour que le collaboration soit désormais pleinement efficace et permette d’aller chercher le titre à l’Euro 2022 en Angleterre.

Ces derniers jours, certaines ont même évoqué le passé en parlant notamment du rôle positif qu’avait joué Olivier Echouafni, en poste de septembre 2016 à août 2017, dans la cohésion du groupe et sa bonne relation avec les joueuses. Mais ce n'est pas un front uni contre Diacre. Néanmoins, il faut préciser que le tableau n’est pas tout noir. Certaines joueuses sont sur la même longueur d’onde que la sélectionneure et sont prêtes à faire les efforts nécessaires pour travailler avec la technicienne jusqu’à l’Euro.

Des joueuses plus que jamais loin des Bleues 

D’autres joueuses savent qu’elles ne feront pas partie du groupe tant que Corinne Diacre sera en poste. Le cas le plus symptomatique est Kheira Hamraoui. La milieu de terrain du FC Barcelone, titulaire avec le club catalan et demi-finaliste de la dernière Ligue des champions, n’est plus apparue dans une liste depuis mars 2019. Ce qui interroge clairement nombre d’observateurs proches des Bleues.

Un deuxième cas interroge: Sarah Bouhaddi, 149 sélections et élue meilleure gardienne de la saison par l'UEFA. La gardienne historique de l’équipe de France a clairement dit à Corinne Diacre qu’elle ne reviendrait pas en équipe de France tant qu’elle serait en poste. Si l’on suit sa logique, elle ratera donc l’Euro 2022. Depuis cette prise de décision, la portière de l’OL publie fréquemment des photos d’elle avec le maillot bleu sur les réseaux sociaux comme pour appuyer son choix tout en montrant son attachement à l’équipe de France. Ce jeudi à 11h30, Corinne Diacre dévoile sa liste pour la prochain rassemblement et les matches face à la Macédoine du Nord (23 octobre) et le déplacement en Autriche (27 octobre) dans le cadre des qualifications à l’Euro 2022. 

Anthony Rech