RMC Sport

Fifa: Gianni Infantino, le plan B de l’UEFA

Gianni Infantino

Gianni Infantino - AFP

Le Suisse Gianni Infantino s’est officiellement ce lundi lancé dans la course à la présidence de la FIFA. Le comité exécutif de l’UEFA a plébiscité la candidature du secrétaire général de l’instance européenne, bras droit de Michel Platini, afin d’anticiper un éventuel retrait du dirigeant français.

Un Suisse va-t-il en chasser un autre ? En ce jour de clôture des candidatures pour la présidence de la Fifa, Gianni Infantino briguera, le 26 février prochain à Zurich, le poste de son compatriote Sepp Blatter. Agé de 45 ans, cet avocat polyglotte occupe actuellement la fonction de secrétaire général de l’UEFA.

L’instance européenne a acté sa candidature ce lundi matin après une conférence téléphonique. La suspension de 90 jours du président Michel Platini réduisant ses chances d'être élu, l’UEFA a décidé de lancer son bras droit dans la bataille.

Une candidature éphémère ?

La candidature de Gianni Infantino a pour but d'occuper le terrain pour influer sur le vote du 26 février mais aussi de ne pas exposer un président de fédération européenne (la candidature du Néerlandais Van Praag avait un temps été envisagée) dans cette âpre campagne électorale qui se profile. La candidature de Gianni Infantino devrait être retirée dans le cas de figure où la suspension de Michel Platini serait levée.

la rédaction avec JRe.