RMC Sport

FIFA : un nouveau scandale éclabousse Blatter

-

- - -

Candidat à la présidence de la FIFA, le prince Ali, ainsi que l’ancien candidat Michael van Praag auraient été victimes d’une tentative d’extorsion. Le patron actuel de la FIFA Sepp Blatter et sa fille sont cités dans l’affaire.

Ça ressemble à un mauvais roman d’espionnage avec, comme fond de l’intrigue, l’élection à la présidence de la FIFA. L’affaire, révélée par deux quotidiens, le Singapourien The New Paper et le Néerlandais De Volkskrant, met en scène quatre personnages principaux : le prince Ali, Michael van Praag, Sepp Blatter et sa fille Corinne. Au cœur de l’action : une sombre histoire de chantage.

Dans le détail, le prince Ali et Michael van Praag auraient été victimes de tentatives d’extorsion par des escrocs basés au Kenya. Ces derniers auraient réclamé au duo de l’argent en échange d’informations « sensibles » dont disposerait Blatter. Les corbeaux auraient révélé au Prince Ali qu’il avait fait l’objet d’une surveillance par une société de sécurité indienne, mandatée par la fille de Sepp Blatter, Corinne. Van Praag, qui s’est retiré de la course à la présidence la semaine dernière, ajoute par ailleurs avoir reçu un mystérieux email en aout 2014 lui indiquant que Blatter avait cherché à le mettre sous surveillance, par crainte d’une future candidature.

Contactée par The New Paper, la fille de Blatter a fermement démenti, déclarant : « Je ne sais pas qui est derrière tout ça, mais c'est clairement fait pour nuire à la réputation de mon père. » L’élection est prévue le 29 mai. Elle opposera deux candidats, le prince Ali et Sepp Blatter, 79 ans, omnipotent patron de la FIFA depuis 1998 et en lice pour un 5e mandat.

la rédaction