RMC Sport

Fin des avantages fiscaux pour les footballeurs professionnels ?

Le président du Havre ne voit pas d'un très bon oeil l'amendement adopté mardi par la Commission des Finances à l'Assemblée

Le président du Havre ne voit pas d'un très bon oeil l'amendement adopté mardi par la Commission des Finances à l'Assemblée - -

Les députés veulent s'attaquer aux avantages fiscaux des footballeurs professionnels. Un amendement a été adopté mardi par la commission des Finances à l'Assemblée.

Cet amendement doit encore être adopté en séance publique lors de l'examen du projet de budget 2010 cette semaine à l'Assemblée. Son objectif : faire en sorte que les footballeurs redeviennent des contribuables comme les autres ! Marc Le Fur, vice-président UMP à l'Assemblée, est l'un des auteurs de cet amendement. Pour lui, « les contribuables français ne doivent pas faire les frais d'une course à l'échalote sportive malsaine. »

« J'ai été comme beaucoup de français choqué par ce qu'il s'est passé à l'occasion du mercato, a confié Le Fur. On a vu des sommes disproportionnées dans la presse. Qui paie ? J’ai constaté qu’une partie de cet argent est payé par le contribuable et par l’assuré social. Tous ces salaires élevés, c’est très bien, à condition que ce ne soit pas les autres qui paient. »

Du côté des clubs, c’ est l’inquiétude qui domine à l’idée de voir cet amendement appliqué. Pour Jean-Pierre Louvel, le président de l’UCPF (Union des Clubs Professionnels de France) tout cela est synonyme de retour en arrière pour le football en France...

« Encore une fois, on se trompe de cible, s'emporte le président du Havre. Je rappelle les grandes lignes du rapport Besson. Il y a quelques mois, on parlait du développement économique du football comme étant important pour la France. Si on veut être une activité sous développée comme l'est le football en Belgique, continuons à prendre ce type de mesures. Mais après, il ne faudra pas se plaindre. Demandons aux Belges si cela a amélioré leur économie. On est en train de réduire notre football. C'est grave ! »

La rédaction avec G.Q. (RMC Sport)