RMC Sport

Football: et s'il y avait cinq remplacements par match à la reprise?

Claudio Ranieri, notamment, propose que les clubs puissent faire cinq remplacements par match lorsque la saison 2019-2020 reprendra, afin de ménager les organismes des joueurs. L'idée serait étudiée par les instances dirigeantes du football, selon la presse italienne.

Une mesure exceptionnelle pour cette crise inédite? Face à la pandémie de coronavirus, les dirigeants du football s'affairent à établir des calendriers pour conclure la saison 2019-2020 et enchaîner avec l'exercice suivant. En parallèle, des voix s'élèvent pour que cette reprise des compétitions s'effectue avec une nouvelle règle: cinq remplacements possibles au cours d'un match de 90 minutes, au lieu de trois.

Claudio Ranieri, entraîneur de la Sampdoria en Serie A, s'est prononcé en faveur d'une telle réforme. Son argument principal: le risque de blessures à cause des matchs qui pourraient avoir lieu tous les trois jours pour boucler les championnats au plus vite. Une cadence élevée qui mettrait les organismes à rude épreuve, surtout après plus d'un mois d'interruption des entraînements collectifs et si les températures estivales s'avèrent élevées.

"Je pense que c'est une bonne idée. (...) L'important, c'est que tous les joueurs soient à 100% en bonne santé", a déclaré l'ancien coach de Leicester et de l'AS Monaco dans une interview accordée à la télévision publique italienne. "Ce serait un choix de bon sens", a abondé un ancien arbitre du Calcio.

Comme en Youth League?

L'idée est partagée par Fernando Roig, le président de Villarreal. Il est même d'accord pour coupler cette mesure avec des rencontres qui s'enchaînent "toutes les 48 heures", comme l'a rapporté le média espagnol Expansion.

D'après la presse italienne, la proposition est prise en considération par l'IFAB, l'International Football Association Board, l'organe qui régit les lois du jeu. Cette réforme, si elle était adoptée, serait seulement temporaire et valable jusqu'à la fin de saison 2019-2020, note le Corriere dello Sport.

La Gazzetta dello Sport précise de son côté que les cinq remplacements par équipe pourraient uniquement se faire en trois interruptions de jeu maximum, afin d'éviter de hacher les rencontres. Ce système est d'ores et déjà utilisé par l'UEFA en Youth League et était récemment défendu par Thomas Tuchel.

JA