RMC Sport

Getafe : le club pourrait recruter les réfugiés syriens "crochetés" par une journaliste

-

- - AFP

Les deux réfugiés syriens qui avaient été victimes d’un croc-en-jambe de la part d’une journaliste hongroise vont être accueillis en Espagne, à Getafe. Ils pourraient même intégrer le club de football de la ville.

L’image a fait le tour du monde. Il y a quelques jours, une journaliste hongroise faisait un croche-pied à un réfugié syrien, qui tenait son fils dans ses bras. Une scène qui a coûté sa place à la journaliste et qui a ému toute l’Europe, en pleine crise des migrants.

La ville espagnole de Getafe, avec l’aide du Centre National de Formation des Entraîneurs, a donc décidé d’accueillir ce père, ancien coach d’une équipe de première division dans son pays, et son fils afin de les faire intégrer le club de football de la ville, qui évolue en Liga. 

« Démontrer la solidarité de la ville de Getafe »

« Nous allons travailler avec le Getafe CF pour que le père puisse entraîner, car il a de l’expérience, et que l’enfant puisse jouer à Getafe, et qui sait si dans le futur il ne pourra pas le faire dans une autre équipe espagnole, a expliqué Sara Hernandez, la maire de la ville. C’est une étape de plus pour démontrer la solidarité de la ville de Getafe face à ce drame social que nous vivons. »