RMC Sport

Govou rejoint Giuly à Chasselay

Sidney Govou

Sidney Govou - -

Sidney Govou qui avait signé une licence amateur avec l’OL, a finalement décidé de rejoindre Chasselay en CFA. Un club où il retrouvera un ancien Lyonnais et international français, le président d’honneur et capitaine du club, Ludovic Giuly.

D’aucuns filent au Qatar, en Chine ou aux Etats-Unis. Sidney Govou a lui préféré Chasselay, dans le Rhône. Moins exotique que le Shanghai Shenhua, moins célèbre que les Red Bulls de New York, le club de CFA commence toutefois à se faire un nom. Chasselay s’est frayé un chemin jusqu’en 16e de finale de la Coupe de France (éliminé par Monaco 3 à 0), et compte d’ores et déjà une ancienne gloire de Ligue 1, en la personne de Ludovic Giuly, qui en est également le président d’honneur.

La CFA, un niveau que l’ancien international français (49 sélections) avait retrouvé il y a peu, avec la réserve de l’Olympique Lyonnais. Sans club depuis le 30 juin dernier et la fin de son contrat avec l’Evian TG, le natif du Puy-en-Velay avait en effet signé une licence amateur avec l’OL où il a évolué chez les pros entre 1999 et 2010, après y avoir été formé depuis ses 14 ans.

Govou : « Jouer pour le plaisir »

Le milieu de terrain de 34 ans avait même évoqué avec Rémi Garde un retour en équipe première mais sa rupture du tendon rotulien en mars 2013 avec Evian Thonon Gaillard l’aura probablement définitivement éloigné de l’élite. Govou, qui avait déjà été victime d’une rupture du tendon d’Achille droit en 2009 et du gauche en 2012, espère à présent être épargné par les blessures et « jouer pour le plaisir ».

Pour son plaisir et celui des supporteurs de Chasselay, enthousiasmés par l’épopée des leurs en Coupe de France et qui espèrent bien les voir, a minima, se maintenir en CFA. Après 14 journées de championnat, Chasselay compte seulement cinq victoires et pointe à la 12e place, trois points devant Belfort, premier relégable. Une ambition qui semble largement à la portée d’un club qui continue donc de s’offrir un sacré bol de L1. 

A lire aussi :

>> Giuly et Chasselay créent l’exploit

>> La drôle de préparation de Giuly

>> Garde évoque le cas Govou

Jérémy Bilinski