RMC Sport

Johan Cruyff pour les nuls, c’est…

Johan Cruyff s'en est allé

Johan Cruyff s'en est allé - AFP

A 68 ans, Johan Cruyff s’en est allé. Montre sacré, l’ancien maitre à jouer des Oranje et du Barça a marqué l’histoire du football. Petite piqûre de rappel pour ceux dont la mémoire ou la culture foot aurait connu quelques ratés…

C’est l’un des 10 meilleurs joueurs de tous les temps avec Pelé, Maradona, Platini, Zidane, Ronaldo, Beckenbauer, Di Stefano, Puskas ou encore Messi.

C’est l’esthétique incarnée, la classe et l’élégance cramponnée, tête relevée et port altier.

C’est une histoire qui s’étale sur cinq décennies : des années 1960 à 1980 comme joueur, puis 1980 à 2000 comme entraîneur.

C’est l'incarnation du « football total » à l’Ajax d’Amsterdam, ce football résolument débridé et tourné vers l’offensive inventé par l’entraîneur Rinus Michels, et développé aux côtés des Neeskens, Haan et autre Mühren.

C’est un numéro 14 devenu légendaire à partir de 1970 même si à l’époque, les joueurs devaient réglementairement porter un maillot numéroté de 1 à 11. 

C’est l’inventeur d’un des buts les plus fous de l’histoire du foot, surnommé bien avant Zlatan le « but kung-fu », inscrit avec le Barça face à l’Atlético Madrid en décembre 1973.

C’est l’inventeur du penalty en deux temps, autorisé par les lois du jeu mais oublié de tous d’où un effet de surprise planétaire, le 5 décembre 1982, quand Cruyff marque avec l’aide de Jesper Olsen.

C’est l’inventeur du fameux « football total » made in Barça, ce jeu léché et spectaculaire -que dis-je- cette philosophie du jeu admirée de tous qui fait aujourd’hui figure de marque de fabrique au FC Barcelone, des catégories jeunes à l’équipe première.

C’est le premier entraîneur de l’histoire du FC Barcelone à avoir « offert » au club catalan la Ligue des champions, en 1992, seul trophée qui manquait encore au palmarès des Blaugrana.

GM