RMC Sport

Juninho : « C’est ma dernière saison »

Juninho

Juninho - -

Actuellement en stage de préparation avec son club d’Al Gharafa du côté d’Evreux, l’ancienne idole de l’OL évoque son avenir de joueur et ses envies pour le futur.

Juninho, comment abordez-vous cette nouvelle saison au Qatar ?
Tout se passe bien. C’est ma seconde saison avec Al Gharafa. Je viens de reprendre l’entraînement. On a eu de bons résultats la saison dernière. J’espère que cela se passera aussi bien cette année.

Est-ce votre dernière année de joueur professionnel ?
Oui, je pense que c’est ma dernière saison. Il me reste encore une année de contrat avec Al Gharafa. J’aime beaucoup le foot. Je vais encore en profiter et essayer de gagner de nouveaux titres avec mon club. C’est difficile de se faire à l’idée d’arrêter. Mais le moment arrive. J’espère simplement bien profiter de cette saison. J’ai réfléchi à un moment à rentrer au Brésil, mais j’ai finalement décidé de continuer au Qatar. J’ai bientôt 36 ans. Je rentrerai au Brésil pour ma retraite avant de commencer une nouvelle vie. Je vais rester dans le foot. J’ai des liaisons permanentes avec Lyon. Les portes restent ouvertes.

A quoi va ressembler votre vie une fois que vous aurez pris votre retraite de joueur ?
J’aimerais être entraîneur. J’aime vivre le foot, le regarder et l’analyser. J’ai dans l’idée de faire des stages pendant un an avec des entraîneurs que ce soit au Brésil ou en Europe. Pourquoi pas un jour entraîner Lyon ? On a un accord moral qui me permet de revenir là-bas. J’ai toujours eu de bonnes relations avec le président. Il faut d’abord me préparer pour ça. Entraîneur, c’est un métier dur et différent à la fois. Mais je me sens capable d’apporter quelque chose dans ce nouveau rôle.

Quel regard portez-vous sur la nouvelle saison de L1 qui s’ouvre ce week-end ?
Lyon a ses chances pour reconquérir le titre. Ils ont fait un bon recrutement avec la venue de Briand, qui va permettre à Lisandro d’être un peu moins isolé que la saison dernière. Lyon sera encore performant cette saison. Mais Marseille reste à mon avis le favori du championnat. Ils ont gardé leur ossature. Il faudra voir si Niang part, car c’est un joueur très important pour eux. Paris peut être la bonne surprise du championnat, avec notamment l’arrivée de Mathieu Bodmer. Bordeaux a changé de coach, mais reste une bonne équipe. Ces quatre formations sont les meilleures du championnat pour moi.

« Marseille reste favori pour le titre »

Lyon a perdu beaucoup de ses joueurs historiques ces dernières saisons comme vous, Coupet ou encore Govou. Votre ami Cris fait désormais office de rescapé…
Je parle avec lui de temps en temps. Il a prolongé son contrat alors qu’il avait des propositions pour partir. Il reste sur une très bonne saison. Il est motivé. Il aime beaucoup le travail. C’est un compétiteur et un leader. Il va faire du bien à la défense avec Toulalan sans doute à ses côtés.

Comment analysez-vous les mauvaises performances du Brésil et de la France lors du dernier Mondial ?
En ce qui concerne le Brésil, il était normal de changer d’entraîneur. Il n’avait notamment pas de bonnes relations avec la presse. Il était très critiqué. Ça a compliqué sa tâche. Pour la France, j’ai été un peu déçu comme tout le monde. J’ai toujours considéré cette équipe comme l’une des quatre meilleures du monde. Mais cela s’est mal passé sur le terrain. L’épisode de la grève a choqué tout le monde. On en a beaucoup parlé au Brésil. Les joueurs ont commis des erreurs. Une nouvelle vie commence pour l’équipe de France. Laurent Blanc mérite amplement d’avoir été nommé sélectionneur. Je lui souhaite bonne chance.

M.B. à Evreux