RMC Sport

L'ex-international algérien Faouzi Mansouri, ancien de Nîmes et Montpellier, est décédé

Tomas d'Espagne et Faouzi Mansouri d'Algérie lors du match de la Coupe du Monde de la FIFA entre l'Algérie et l'Espagne, à l'Estadio Tecnologico, Monterrey, Mexique, le 12 juin 1986.

Tomas d'Espagne et Faouzi Mansouri d'Algérie lors du match de la Coupe du Monde de la FIFA entre l'Algérie et l'Espagne, à l'Estadio Tecnologico, Monterrey, Mexique, le 12 juin 1986. - Icon Sport

Faouzi Mansouri s'est éteint à 66 ans des suites d'une longue maladie. Formé à Nîmes, ce jeune défenseur algérien Mansouri avait découvert le monde professionnel chez les Crocos, avant de poursuivre à Montpellier et Béziers.

L'ancien international algérien de Montpellier Faouzi Mansouri, formé à Nîmes, est décédé à l'âge de 66 ans des suites d'une longue maladie, a annoncé mercredi le club héraultais. Cet ancien défenseur ou milieu de terrain, a évolué à Nîmes de 1974 à 1980 et a également joué à Béziers et Mulhouse.

Deux participations à des Coupes du monde et 61 matchs avec Montpellier

Il a disputé 61 matchs avec l'équipe de Montpellier, durant trois saisons, d'abord entre 1981 et 1983 pour la première apparition dans l'élite du club pailladin suivie d'une descente immédiate, puis en 1985-1986 en deuxième division, lorsqu'il a mis un terme à sa carrière.

Mansouri, né en Tunisie, a participé à deux reprises à la Coupe du monde avec l'Algérie, en 1982 en Espagne et 1986 au Mexique. Ce joueur de devoir était titulaire aux côtés de Mustapha Dahleb, Rabah Madjer, Salah Assad ou Lakhdar Belloumi lors de la victoire historique (2-1) face à l'Allemagne de l'Ouest le 16 juin 1982 à Gijon.

Malgré la première victoire d'une nation africaine face à un rival européen, les "Fennecs" ne s'étaient pas qualifiés pour le second tour du Mondial espagnol, en raison de "l'entente" entre les Allemands et les Autrichiens, qualifiée de "match de la honte" (victoire 1-0 de l'Allemagne, qui qualifiait les deux équipes).

Les condoléances du club de Montpellier

Après sa carrière sportive, Faouzi Mansouri avait intégré le groupe Nicollin, du nom de l'ancien président du club héraultais, Louis Nicollin, décédé en 2017. C'est désormais son fils Laurent qui dirige le club.

Dans son communiqué, le club héraultais écrit : "Le président Laurent Nicollin, l'ensemble de la famille du MHSC et celle du groupe Nicollin qu'il avait rejoint après sa retraite sportive, présentent leurs plus sincères condoléances à sa femme Isabelle, son fils Mikis et sa famille et ses proches."

par AC avec AFP avec AFP