RMC Sport

L’incroyable Hulk

Hulk

Hulk - -

Méconnu sans son pays, l’attaquant de Porto, retenu dans le groupe brésilien qui affronte la France ce mercredi (21h) au Stade de France, s’est révélé au Japon. Aujourd’hui, les plus grands clubs d’Europe sont à ses trousses.

Quatre-vingt millions d’euros ! C’est le montant de la clause libératoire de celui que l’on appelle Hulk au FC Porto. Si pour le moment, il reste considéré comme la doublure de Pato en sélection nationale, le joueur de 24 ans, qui n’a que deux sélections avec le Brésil, ne devrait pas tarder à bousculer la hiérarchie. Le nouveau sélectionneur, Mano Menezes, suit au plus de près son évolution. Ses stats parlent pour lui. Cette saison, il a inscrit 19 buts en 18 matchs de championnat.

Actuellement en pleine bourre, Hulk, qui ne jouit pas encore d’une grosse cote au Brésil puisqu’il est parti très jeune sans avoir eu le temps de se faire remarquer, devrait être l’un des grands animateurs du prochain marché d’été. Son transfert ne se négociera sans doute pas en dessous de 40 millions d’euros. Trois clubs le suivent de près : Manchester United, Chelsea et l’Inter Milan. Manchester City était également sur le coup en janvier dernier. Mais Porto se refusant de vendre, le club mancunien s’est alors rabattu sur Dzeko.

Le PSG l’a raté

Révélé à Tokyo, où il a inscrit 37 buts en 42 matchs en 2007, Hulk avait été proposé au PSG il y a trois ans, l’été où il s’est finalement engagé à Porto pour environ 5 millions d’euros. Alain Roche le directeur sportif du club parisien, avait travaillé sur le dossier. Mais l’opération ne s’est jamais concrétisée. Paris n’était apparemment pas pleinement convaincu par ce joueur au profil de déménageur et au parcours atypique. Hulk aura peut être l’occasion de démontrer mercredi soir sur la pelouse du Stade de France que le club parisien a manqué une belle affaire.

M.B.