RMC Sport

La FIFA fait un grand pas vers une réforme du mercato

Le Conseil de la Fifa a entériné vendredi à Kigali (Rwanda) les recommandations d'un groupe de travail devant mener à une réforme du marché des transferts, et prévoyant notamment de réinstaurer une licence d'agent de joueur et de limiter les prêts de joueurs.

Ce vendredi, si la Fifa a repoussé l'étude des nouvelles compétitions internationales souhaitées par Giani Infantino, elle a en revanche entériné les principes d'une réforme du marche des transferts. "C'est un document très important (...) pour ce qui concerne les jeunes joueurs, les prêts de joueurs, la compensation de la formation, les agents et ainsi de suite", a déclaré le Infantino, lors d'une conférence de presse dans la capitale rwandaise.

Le retour des licences d'agents

Ces recommandations prévoient la mise en place d'un règlement des agents instaurant une licence et un examen. Depuis 2015, les licences d'agents n'existent plus, ayant laissé la place à un système d'enregistrement d'intermédiaires. Elles valident aussi le principe de création d'une chambre de compensation, gérée par une banque, et chargée de collecter et de reverser aux clubs formateurs les indemnités de formation prélevées sur chaque transfert.

Six prêts maximum?

La limitation des prêts de joueurs figure également parmi ces propositions, mais aucun chiffre n'a été décidé, la Fifa envisageant un nombre maximum de 6 joueurs prêtés par chaque club, ce qui ne fait pas l'unanimité. Autre principe adopté, celui de l'extension de la contribution de solidarité aux transferts domestiques sur les joueurs étrangers. Cette contribution est une somme versée par le club acquéreur aux clubs ayant pris part à la formation du joueur.

Avec AFP