RMC Sport

La Fifa pourrait bientôt faciliter les changements de sélection nationale

La Fifa pourrait bientôt assouplir les critères d'éligibilité pour les sélections nationales, et permettre à un joueur ayant déjà représenté un pays de changer de maillot. Sous certaines conditions...

Ce n'est encore qu'une proposition, une idée, mais elle pourrait prochainement être approuvée. Et changer pas mal de choses pour certains joueurs, notamment les ex-pépites déchues. Selon Associated Press, la Fifa réfléchit actuellement à un assouplissement des critères d'éligibilité pour les sélections, qui permettrait à un joueur ayant déjà joué pour une équipe nationale d'en changer en cours de carrière. 

A l'heure actuelle, tout joueur ayant évolué ne serait-ce qu'une minute en match officiel en sélection A (les équipes de jeunes ne comptent pas) n'a ensuite plus la possibilité de porter un autre maillot. L'attaquant de Séville Munir El Haddadi, par exemple, s'est vu refuser sa demande de dérogation pour évoluer en sélection marocaine parce qu'il a joué avec l'Espagne... 13 minutes, en septembre 2014, à 19 ans.

De nombreuses contraintes, tout de même 

Et ce sont justement les footballeurs dans sa situation qui pourraient être concernés par l'éventuelle réforme. Avec cette dernière, un joueur pourrait changer de nationalité sportive s'il a joué moins de trois matchs avec sa première sélection, et ce avant l'âge de 21 ans. Il lui faudrait aussi attendre au moins trois ans sans être appelé en équipe nationale pour défendre d'autres couleurs sur la scène internationale. Dernière contrainte: si jamais l'une des trois rencontres (ou moins) concerne la phase finale d'une Coupe du monde ou d'un tournoi de confédération (style Euro), alors le changement serait impossible.

AP précise que la nouvelle règle pourrait être adoptée dès septembre, si les 211 fédérations nationales l'approuvent lors du prochain congrès de la Fifa. 

CC