RMC Sport

La menace de la Fifa et de l'UEFA d'exclure les clubs et joueurs qui participeraient à une Superligue européenne

Le ton monte au sein du football mondial. La Fifa et les six confédérations ont publié un message commun ce jeudi pour assurer qu'une éventuelle Superligue européenne ne serait "pas reconnue" par la Fédération internationale et la confédération concernée.

C'est un gros coup porté aux partisans d'une Superligue européenne. Dans un communiqué commun publié ce jeudi, la Fifa et les six confédérations (AFC pour l'Asie, CAF pour l'Afrique, Concacaf pour l'Amérique du Nord, l'Amérique centrale et les Caraïbes, CONMEBOL pour l'Amérique du Sud, OFC pour l'Océanie et UEFA pour l'Europe) haussent sérieusement le ton.

Les joueurs et les clubs menacés d'exclusion

Ils affirment "sans ambiguïté" qu’une Superligue européenne fermée "ne serait reconnue ni par la FIFA ni par la confédération concernée". "De ce fait, tout club ou joueur disputant une telle compétition se verrait refuser le droit de participer à une quelconque compétition organisée par la FIFA ou sa confédération (Coupe du monde, Euro... ndlr)", insistent-ils. Un message très fort alors que certains acteurs du football mondial plaident pour la création d'une Superligue qui réunirait les plus grands clubs européens.

En octobre dernier, Josep Maria Bartomeu, alors président démissionnaire du FC Barcelone, avait confirmé publiquement l'existence d'un tel projet, vieux serpent de mer ayant pour objectif de rassembler une dizaine de grosses équipes des principaux championnats, avec par exemple des play-offs en fin de saison, un certain nombre de matchs fixe et des droits TV afférents. Une Superligue viendrait directement concurrencer la Ligue des champions et la Ligue Europa organisées sous l'égide de l'UEFA.

"La participation à des compétitions internationales et continentales doit toujours se gagner sur le terrain"

"Conformément aux statuts de la FIFA et des confédérations, toutes les compétitions doivent être organisées ou reconnues par l’organe compétent à leur niveau respectif, par la FIFA au niveau international et par la confédération concernée au niveau continental. Les confédérations reconnaissent ainsi la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA – dans son format actuel et son nouveau format – comme étant la seule compétition mondiale interclubs et, de son côté, la FIFA reconnaît les compétitions de clubs organisées par les confédérations comme étant les seules compétitions continentales interclubs", ajoutent la Fifa et les six confédérations dans leur communiqué.

Le projet de Superligue européenne se heurtait déjà à de nombreux détracteurs, parmi lesquels les supporters et les clubs attachés à une certaine tradition et garants d'un système où les équipes doivent se qualifier pour les compétitions européennes via leur propre championnat national. Un constat partagé par la Fifa et les six confédérations, qui rappellent que "si le football repose sur une histoire aussi longue et glorieuse, c’est grâce à ces principes" et que "la participation à des compétitions internationales et continentales doit toujours se gagner sur le terrain".

RR