RMC Sport

Le directeur de la prison raconte les conditions de détention de Ronaldinho au Paraguay

Warden Blas Vera, directeur de la prison paraguayenne dans laquelle le Brésilien est incarcéré, a décrit les conditions de détention vécues par Ronaldinho.

"D'une manière générale, il se débrouille très bien, je vois qu'il est de bonne humeur, tout comme vous le voyez à la télévision, toujours souriant". Cette phrase à Reuters de Warden Blas Vera, directeur de la prison paraguayenne dans laquelle Ronaldinho est actuellement détenu, devrait rassurer un peu les fans de l'ancienne star du PSG. 

D'après le directeur de l'établissement pénitencier, les deux frères ont évidemment des lits, mais aussi une télévision et un ventilateur à leur disposition. En ce moment, les températures approchent les 40° l'après-midi dans la région d'Asuncion. Ils utilisent une salle de bain communautaire et ont le droit de se rendre souvent dans le patio extérieur. 

>> Pourquoi Ronaldinho n'est toujours pas libéré?

Les prisonniers dangereux dans une aile différente

Les avocats de Ronaldinho apportent eux-mêmes le repas, ce qui permet au Brésilien de ne pas se rendre à la cantine du centre. Les prisonniers les plus dangereux se trouvent dans une aile différente de celle du Ballon d’or 2005. On compte environ 195 détenus dans cette aile, dont des politiciens et des policiers accusés de corruption et des trafiquants de drogue renommés.

Ronaldinho est détenu pour détention de faux passeport. Il avait été privé du sien par le justice brésilienne fin 2018, après sa condamnation à une amende d'environ 2,25 millions d'euros, qu'il n'a jamais payée, pour avoir construit une jetée sans autorisation au bord d'un lac dans une aire protégée selon les médias brésiliens.

D'après un responsable de la police, Gilberto Fleitas, Ronaldinho a reçu ces faux passeports des mains de l'agent brésilien Wilmondes Sousa Lira, qui a aussi été arrêté. 

JR