RMC Sport

Le PSG rattrapé par ses démons

Edinson Cavani

Edinson Cavani - AFP

Après avoir mené jusqu’à la 92e minute, le PSG a concédé le point du match nul face à Monaco (1-1), dimanche en match de clôture de la 9e journée de Ligue 1. Un scénario dont les Parisiens sont devenus coutumiers et qui a fait gronder le Parc des Princes.

Le PSG est toujours invaincu. Voilà l’un des rares satisfactions pour le club de la capitale après son match nul face à l’AS Monaco (1-1), ce dimanche soir en Parc des Princes. Si Lucas, bien servi par Jean-Christophe Bahebeck, pensait avoir délivré son équipe à 20 minutes de la fin (71e), c’était oublié que ce PSG-là ne sait pas conserver son avantage au tableau d’affichage. Pour la cinquième fois de la saison, toutes compétitions confondues, le champion de France a donc concédé le point du match nul après avoir mené au score. Et pas à n’importe quel moment.

Au bout du temps additionnel (92e), Anthony Martial s’est chargé de faire redescendre de leur nuage des Parisiens qui se voyaient déjà entamer cette trêve internationale après avoir glané deux succès de prestige face au Barça en Ligue des champions (3-2) et à l’ASM, qu’ils avaient été incapables de battre la saison passée.

La sortie de Pastore fait parler

A l’image d’un Edinson Cavani qui a raté pratiquement tout ce qu’il a entrepris, l’équipe de Laurent Blanc ne peut pourtant pas crier au scandale. Terriblement gênés par le pressing des Monégasques, les Parisiens ont la plupart du temps déjoué, même si Javier Pastore a encore une fois illuminé le jeu de son équipe. On n’a d’ailleurs pas fini de parler de sa sortie pour laisser place de Yohan Cabaye (74e).

« Il faisait jouer les autres et faisait les décalages, observe Ali Benarbia membre de la Dream Team RMC Sport. Il était ce fameux joueur qui est entre les lignes puisque Zlatan Ibrahimovic n’est pas là. Il permet au PSG de rester assez haut et d’avoir des occasions de buts. » Dommage pour Laurent Blanc, qui pensait s’être acheté la paix sociale après l’exploit contre Barcelone.

AB