RMC Sport
en direct

Le sport face au coronavirus en direct: Villière et Haouas testés positifs au sein du XV de France

L'ailier français Gabin Villière lors du match de Six nations contre l'Italie, le 6 février 2021 à Rome

L'ailier français Gabin Villière lors du match de Six nations contre l'Italie, le 6 février 2021 à Rome - Filippo MONTEFORTE © 2019 AFP

La pandémie de Covid-19 continue de provoquer de nombreuses conséquences dans le monde du sport. Suivez les dernières informations avec notre direct du 20 février.

XV de France: un nouveau membre du staff positif

La FFR a annoncé ce samedi la contamination de Karim Ghezal suite à un test revenu positif au Covid-19 ce vendredi.

"Parmi les 28 membres de l’encadrement du XV de France ayant été testés ce vendredi 19 février 2021, un membre de l’encadrement, Karim GHEZAL, a été testé positif à la Covid-19", précisé la Fédération française de rugby dans un communiqué transmis à la presse.

Ce nouveau cas au sein de l'encadrement tricolore fait suite aux contaminations de Fabien Galthié ou encore celles de Gabin Villière, Antoine Dupont et Mohamed Haouas chez les joueurs.

Nic: Gouiri absent contre Metz, suspicion de Covid

L'attaquant des Aiglons ne figure pas dans le groupe communiqué pour affronter Metz ce dimanche à l'Allianz Riviera. Si le club azuréen n'a pas confirmé la raison de son absence, Amine Gouiri aurait été testé positif au coronavirus selon les informations du journal L'Equipe.

Testé une première fois ce vendredi, le joueur formé à l'OL a dû passer un nouvel examen PCR ce samedi afin de confirmer ou d'infirmer les résultats.

XV de France: Villière et Haouas positifs au Covid-19

Nouveau coup dur pour les Bleus. Après trois membres du staff dont Fabien Galthié, le sélectionneur, et surtout Antoine Dupont chez les joueurs, le XV de France déplore deux nouveaux cas positifs avec Gabin Villière (ailier) et Mohamed Haouas (pilier droit). "Par ailleurs, deux joueurs ont été "cas contact" au sein de leur club, Jean-Baptiste Gros et Swan Rabbadj", précise la Fédération française de rugby (FFR).

Réunion mardi à Matignon

"On a une réunion prévue mardi au niveau interministériel à Matignon et nous verrons ensuite avec les protocoles que j’aurais recueillis ici, entre les trois clubs, et les collectivités concernées, ainsi que d’autres consultations qu’on aura fait d’ici là, comment on continue. Si ça va bien et que ça peut reprendre comme ça a déjà repris, on ne passera pas par ces expérimentations pour reprendre. Si jamais les difficultés continuent plus longtemps, ces expérimentations auront un sens. Mais elles auront un sens de toute manière. On ne sait pas de quoi l’avenir sera fait, il faut qu’on comprenne mieux la circulation du virus."

Roxana Maracineanu précise le cadre des expérimentations

Au sortir d’une réunion avec trois clubs lyonnais, la ministre déléguée chargée des Sports Roxana Maracineanu a expliqué dans quel cadre s’inscrivait cette initiative: "Je suis venu ici avec une commande de Matignon pour regarder où on pouvait mener des expérimentations, là où le sport pourrait se mettre au service de la science. Le sport sait faire avec ces sportifs de haut niveau, nous savons déjà avoir un environnement médicalisé pour nos sportifs professionnels, travailler en bulle. Et puis nous aussi dans le sport cette capacité à avoir accès à un public qui, évidemment, sera motivé pour revenir le plus vite possible dans les stades. Et qui sera capable de suivre les consignes qui leur seraient données dans le cadre d’une expérimentation avant, pendant et après l’événement pour suivre cette non diffusion, comme on l’espère, du virus."

Aulas évoque les travaux scientifiques présentés à Roxana Maracineanu

Le président de l’OL Jean-Michel Aulas avait rendez-vous à Lyon avec la ministre des Sports Roxana Maracineanu pour évoquer "les expérimentations scientifiques en amont du retour du public au stade". Voici ce qu’il en est ressorti: "C’est une organisation tournée vers la recherche expérimentale, de ce qu'il faudra mieux connaître pour permettre un jour la réouverture des salles, a expliqué Aulas. On a échangé avec la ministre des Sports, avec l’ARS, des représentants d’un certain nombre de gens qui participent à la réouverture des enceintes sportives. Ce qu’on a proposé, c’est qu'à l'issue des réflexions scientifiques, de voir comment on pourrait anticiper la réouverture demain, après demain, avec une étude de traçabilité très précise qui montrerait comment interviennent, dans un stade, un certain nombre de populations qui seraient identifiés et composées de manière diversifié. Que l'on puisse suivre tout cela par rapport à l'évolution du virus. C’est une étude scientifique, on a beaucoup travaillé avec l’ensemble de clubs européens. On a même regardé ce qui se fait aux Etats-Unis avec la NBA. On veut apporter notre collaboration scientifique, expérimentale, aux travaux que souhaite initier la ministre des Sports, en fournissant de l’info, de la data qui, demain, servira le moment venu à préparer la réouverture des enceintes culturelles et sportives."

Claude Ferrandi (président SC Bastia), sur BFMTV: "On souhaiterait être pilote"

La ministre déléguée chargée des Sports Roxana Maracineanu veut lancer des expérimentations pour permettre au public d’être reçu dans les stades. Roxana Maracineanu est en déplacement à Lyon samedi pour rencontrer Jean-Michel Aulas. Mais c’est en Corse, à Bastia, que Claude Ferrandi, le président du SC Bastia, s’est proposé pour expérimenter un retour des supporters dans les stades. "On propose d’être un site pilote dans l'expérimentation de l’accueil du public, a-t-il confirmé sur BFMTV. En début de saison, lorsque l'épidémie avait repris, et que de nouveaux contingentements avaient été imposés, on avait mis en place toute une série de procédures, et de mesures pour accueillir le public en toute sécurité vis-à-vis des restrictions sanitaires. Dans ce cadre là, on souhaiterait être pilote dans un nouveau processus puisque que notre expérience avait été approuvée par la préfecture de Haute-Corse. Nous avions à l'époque bénéficié d’un supplément de jauge à 6.5000 spectateurs, alors que la jauge était à 5.000, et ça s'était plutôt bien passé."

Deux cas positifs à Toulon, le match à Pau va se jouer

Le RCT a "isolé plusieurs de ses joueurs" en raison de deux cas positifs au Covid-19 avérés dans le groupe toulonnais, a annoncé vendredi le club de Top 14.

"Après avoir pris connaissance de plusieurs cas contacts au sein de son groupe dans la journée du jeudi 18 février, le Rugby Club Toulonnais a isolé plusieurs de ses joueurs et a pris la décision de tester de nouveau l'intégralité de son effectif ce vendredi dans la matinée. A la réception des résultats, il est apparu deux cas positifs avérés à la Covid-19 dans le groupe toulonnais - staff compris", a expliqué le RCT dans un communiqué.

Un cas positif concerne le staff, l'autre a été détecté chez les joueurs. Le club de la Rade doit se rendre à Pau samedi pour affronter la Section dans le cadre de la 17e journée de Top 14. Selon la protocole sanitaire mis en place par la LNR, trois cas de contamination au coronavirus entraîneront le report d'un match. Mais selon nos informations, le match est bel est bien maintenu, alors qu'il était fortement menacé.

https://twitter.com/qmigliarini Quentin Migliarini Journaliste RMC Sport