RMC Sport

Ancelotti chambre avant le Clasico

Carlo Ancelotti

Carlo Ancelotti - AFP

S’il n’est pas adepte des saillies dans la presse, Carlo Ancelotti aime manier l’ironie. Et c’est de cette sorte que l’entraîneur du Real Madrid a lancé le Clasico en affirmant qu’il n’avait pas eu besoin de demander l’autorisation de Cristiano Ronaldo pour le remplacer lors du match Liverpool-Real (0-3), mercredi. Une boutade évidemment dirigée vers Barcelone et Luis Enrique qui a dû faire face au refus de Lionel Messi de quitter le terrain le week-end dernier alors que son entraîneur lui demandait de sortir. Pour justifier le geste de sa star, l’entraîneur catalan avait indiqué qu’il demandait l’avis à ses joueurs avant de les remplacer. « Nous avions prévu de le reposer si les choses se passaient bien, explique l’Italien. Il a sprinté plusieurs fois et pour éviter les problèmes, nous voulions le garder frais pour samedi. Je l’ai remplacé sans lui demander. Je ne l’ai pas fait parce qu’il n’y en a pas besoin. C’est impossible de questionneur un joueur quand il est sur le terrain. »

La rédaction