RMC Sport

Astiazaran : « Les dettes du football espagnol sont contrôlées »

José Luis Astiazaran

José Luis Astiazaran - -

Invité de Luis Attaque sur RMC mardi, José Luis Astiazaran est revenu sur les difficultés économiques du football espagnol. Le vice-président de la Fédération espagnole estime que les comptes des clubs seront rééquilibrés d’ici deux ans.

L'économie, le cheval de bataille de la Fédération

« Si on regarde de l’extérieur, c’est un peu bizarre. Les équipes espagnoles ont régulé leur économie. On a fait un très grand travail depuis les trois dernières années. Les clubs commencent à remonter leur situation économique. Pratiquement toutes les équipes sont dans le vert. Il y a des nouvelles règles dans le football espagnol. Il ne peut pas y avoir de transferts si les clubs ne sont pas au point économiquement. »

Les meilleurs joueurs du monde en Liga

« Le football espagnol a toujours eu des bons joueurs avec une certaine valeur. Cet été, plusieurs joueurs sont arrivés en Liga pour une grosse somme d’argent. C’est la valeur du marché. Le Barça et le Real Madrid veulent toujours avoir les meilleurs joueurs du monde. Et ils y arrivent. Barcelone possède Neymar et Lionel Messi tandis que le Real a Cristiano Ronaldo. Les champions d’Europe et du monde se trouvent aussi dans le championnat espagnol. C’est un championnat top niveau. »

Les clubs espagnols endettés

« Ils ont des dettes mais celles-ci sont contrôlées. On ne pouvait pas continuer ainsi au niveau de l’économie. Nous avons tout régulé et à présent nous sommes sur la bonne voie. L’UEFA a mis en place le fair-play financier et dans le football espagnol, nous avons suivi ce modèle. D’ici deux ans, nos comptes seront très bons. »

Le transfert de Bale

« Le club qui va payer 100 millions d’euros Gareth Bale a les moyens pour le faire. Le Real a plein de supporters et pas seulement en Espagne. Les Merengue ont besoin d’avoir les meilleurs joueurs de la planète. Le monde du football n’est pas seulement lié à l’argent. Il y a beaucoup d’autres critères. »

Avantage Real Sociedad face à Lyon

« La Real Sociedad a bien joué. Les deux buts ont été extraordinaires. Ils ont un petit avantage mais le football dure 90 minutes. J’espère que les Basques vont se qualifier. C’est mon équipe. Les joueurs devront être professionnels. Rien n’est joué. Lyon possède une certaine expérience. L’équipe est costaud. Nous verrons bien mercredi. Ce sera une très belle rencontre. »

Fan de Denoueix

« Raynald a été un entraîneur exceptionnel. Lorsque j’étais président de la Real Sociedad (2001-2005), nous avons fini deuxième de la Liga avec lui lors de la saison 2002-2003. L’année d’après, nous sommes allés en Ligue des Champions avec un échec en huitième de finale face à l’OL. Raynald Denoueix a parfaitement formé les joueurs. C’est un grand professionnel. Il a enseigné, la technique, le contrôle du jeu. Ensuite, même si je n’ai pas beaucoup connu Philippe Montanier, je sais que son savoir a été apprécié par la Real Sociedad. »

A lire aussi :

>> Griezmann apte contre l’OL

>> Benzema, c’est bien Real

>> Bale, les dessous du transfert de l’été

Luis Attaque