RMC Sport

Barça: ce qui pourrait permettre au club de sortir de sa crise financière

Dans Top of the foot ce mardi sur RMC, notre correspondant en Espagne Fred Hermel a évoqué ce que le Barça pourrait mettre en place très rapidement pour réduire la voilure et les leviers dont il dispose pour sortir de cette impasse dans laquelle il s’est engouffrée en pleine crise sanitaire et économique.

"La situation est très grave, mais elle n’est quand même pas désespérée." Selon notre correspondant en Espagne Fred Hermel, la crise sanitaire et économique qui frappe le Barça ces derniers mois n’est pas sans issue. "Il va falloir prendre des décisions drastiques, à commencer, je pense, par couper le gros problème qui est la question des salaires. Il va falloir taper dedans. Il va falloir se séparer de Messi qui coûte 100 millions d’euros par an, plein de joueurs devront partir", a-t-il énuméré dans l'émission Top of the foot, ce mardi sur RMC. 

Il ne faut pas s’attendre en revanche à ce que les stars du club, tels Griezmann et Coutinho, s’en aillent en même temps que le sextuple Ballon d’or argentin. "L’équipe restera compétitive", assure Fred Hermel. En outre, la possibilité de participer à une Superligue européenne extrêmement lucrative offre des perspectives intéressantes au FC Barcelone. "D’ailleurs, en quittant le club au mois d’octobre, Josep Maria Bartomeu a cette perspective de Superligue européenne qui va rapporter beaucoup d’argent. Et on sait que le Barça y participera", explique Fred Hermel.

Une dette à court terme de 730,6 millions d'euros

Lundi, le Barça a publié son bilan économique 2019-2020, où il reconnaît avoir une dette "à court terme" de 730,6 millions d'euros. Le club blaugrana confirme également avoir une dette totale qui s'élève à 1,173 milliard d'euros. Un gouffre. Les chiffres ont de quoi faire peur. Mais le Barça dispose également d’un patrimoine conséquent. "Leur stade leur appartient, le Camp Nou leur appartient à 100%. Ils peuvent aussi vendre leur stade. Le fait d’avoir un patrimoine permet au Barça d’être solvable à terme, et ça peut faire la différence", conclut Fred Hermel.

Le bilan économique dévoilé par le Barça cette semaine indique que sa dette comprend 196 millions d’euros de dettes à long terme envers d'autres clubs pour des transferts de joueurs. Par exemple, le Barça doit 10 millions d’euros à long terme aux Girondins de Bordeaux pour le transfert de Malcom et 48 millions d’euros à long terme pour le transfert de Frenkie de Jong, tandis qu'il recevra au total près de 110 millions d’euros de la part d'autres clubs pour ses joueurs transférés.

Cette situation économique délicate a conduit le Barça et ses joueurs à négocier une réduction de leurs salaires de 122 millions d’euros pour la saison 2020-2021. Une réduction à laquelle s'est ajouté "l'étalonnage durant 3 ans des bonus variables de cette saison, estimés à environ à 50 millions d’euros". Le Barça est l'une des équipes avec la plus grosse masse salariale au monde: elle s'élevait à 391,6 millions d’euros la saison dernière.

Top of the foot