RMC Sport

Barça-Real Madrid: Dembélé, le grand gagnant du report du clasico

Le report du clasico FC Barcelone-Real Madrid, en raison de la crise politique en Catalogne, va faire les affaires d’Ousmane Dembélé. Suspendu deux matchs après son carton rouge reçu face au FC Séville, le champion du monde, qui aurait dû manquer le choc initialement programmé le 26 octobre, sera disponible si celui-ci est reporté au mois de décembre.

Et si la crise en Catalogne faisait les affaires d’Ousmane Dembélé ? Expulsé en fin de match face au FC Séville (4-0) pour avoir un peu trop manifesté son désaccord avec l’arbitre, l’ailier français a écopé de deux matchs de suspension. Il purgera le premier ce samedi sur la pelouse d’Eibar (13h) et aurait dû purger le second lors du clasico face au Real Madrid le 26 octobre au Camp Nou.

Or la grave crise politique en Catalogne et le projet d'une manifestation des partis et associations indépendantistes à cette date à Barcelone a conduit la Ligue espagnole à demander à la Fédération le report du sommet de la 10e journée de Liga.

Suspendu contre Eibar et Valladollid?

Si aucune décision n’a encore été actée, le comité des compétitions de la Fédération serait favorable à un report au 18 décembre alors que la Ligue proposerait le 7, avance le quotidien catalan Sport. Dans les deux cas, Ernesto Valverde pourrait s’appuyer sur Ousmane Dembélé. Car le champion du monde pourrait ainsi purger son deuxième match de suspension contre Valladolid le 29 octobre (21h15) au Camp Nou.

La tension est élevée en Catalogne depuis lundi, jour de la condamnation de neuf dirigeants indépendantistes à de lourdes peines de prison pour leur rôle dans la tentative de sécession de 2017. Barcelone a vécu mardi soir des scènes de guérilla urbaine entre centaines de militants indépendantistes, le visage souvent masqué, et forces de l'ordre.

AB