RMC Sport

Barça-Real Madrid : les notes

Bale-Di Maria-Messi

Bale-Di Maria-Messi - -

Un clasico, c’est toujours chaud et c’est souvent beau. La finale de Coupe du Roi remportée par le Real Madrid face au Barça (2-1), mercredi à Valence, a une nouvelle fois enchanté ses spectateurs. Les notes du match.

FC Barcelone

Pinto : 4,5

Alves : 4

Mascherano : 5

Bartra : 5 remplacé pa A. Sanchez (87e)

Alba : 5,5 remplacé par Adriano (46e)

Sergio Busquets : 5,5

Xavi : 5,5

Iniesta : 6

Neymar : 4

Fabregas : 5,5 remplacé par Pedro (60e)

Messi : 4,5

« Un jeu de passes trop stéréotypé tourne au jeu de baballe », indiquait Daniel Riolo au sujet du PSG après ses déconvenues face à Chelsea et Lyon. La remarque tient aussi pour le dépositaire de ce style. Contré par l’agressivité madrilène au milieu, les créatifs catalans ont souffert et rarement trouvé les espaces, à l’image de Xavi. Le seul à surnager a été Iniesta, toujours très précis dans ses passes.

Si le milieu barcelonais a peiné, que dire de ces stars offensives. Neymar s’est empêtré dans des dribbles impossibles et a confirmé qu’il est encore trop tendre pour ces grandes rencontres tendues. En dehors de quelques décalages sur sa gauche, Messi n’a, lui, pas pesé sur la rencontre, pris qu’il était dans l’axe.

Derrière, Alves a provoqué le contre fatal de Di Maria sur une perte de balle. Logiquement défait, le Barça a connu peu de satisfactions individuelles. Bartra, buteur alors qu’il était annoncé forfait mercredi matin, ne peut finalement pas en être une, lui qui fut emporté par le TGV Bale sur l’action décisive.

Real Madrid

Casillas : 6

Carvajal : 6

Pepe : 7

Sergio Ramos : 6

Coentrao : 5,5

Modric : 5,5

Xabi : 5,5

Di Maria : 7,5 remplacé par Illarramendi (86e)

Isco : 6,5 remplacé par Casemiro (88e)

Bale : 7

Benzema : 6 remplacé par Varane (90e)

Le Real Madrid a remporté la bataille du milieu. Pas forcément en dominant la possession de balle mais en ne laissant que peu d’espaces à leurs homologues catalans, et surtout en utilisant au mieux les ballons de récupération. Illustration sur le but de Di Maria, né d’une récupération très basse mais très vite lancée en profondeur d’Isco. Le jeune talent merengue, dans un rôle plus reculé, a excellé, montrant un gros volume de jeu.

Dans ce registre, Di Maria est simplement incroyable depuis plusieurs semaines. Capable de multiplier les courses, l’Argentin a su conserver sa lucidité pour placer une frappe croisée sur l’ouverture du score. Benzema était à l’origine de cette réalisation avec une passe décisive bien sentie. S’il a manqué de réalisme face à Pinto, l’international français a perturbé la défense catalane par la qualité de son placement et de ses déplacements.

La remarque vaut aussi pour la force de percussion de Bale. S’il a longtemps manqué de justesse dans le dernier geste, le Gallois a tout balayé, Bartra compris, grâce à son incroyable rush à cinq minutes de la fin. Derrière, Pepe a donné le ton en réussissant des interventions agressives mais propres. Pour une fois dans un Clasico.

A voir aussi :

>> Barça-Real : les buts en vidéos

>> La Coupe du Roi pour le Real

Mathieu Idiart