RMC Sport

Barça : un petit accroc avant Paris

Lionel Messi

Lionel Messi - -

Malgré un Messi buteur et encore tombeur d’un record, le Barça s’est fait accrocher en Galice par le Celta Vigo (2-2), samedi en Liga. Pas alarmant puisque les Catalans évoluaient avec une équipe B. Mais pas forcément rassurant non plus avant le choc face au PSG, mardi en Ligue des champions.

Le retour de Tito Vilanova à Barcelone et sa présence, vendredi à l’entraînement. La convocation d’Eric Abidal dans le groupe catalan, la première depuis sa greffe du foie en avril 2012. Et sa présence, tout sourire, sur le banc des remplaçants. Des cadres ménagés (Puyol, Xavi, Jordi Alba). Et une opposition, le Celta Vigo, a priori loin de pouvoir le tourmenter. Tout était réuni pour que le Barça passe un samedi plutôt tranquille et prépare, également en toute sérénité, son quart de finale aller de Ligue des champions face au PSG. Sauf que de balade, il n’y en a pas eu pour les partenaires de Lionel Messi, buteur et passeur décisif en Galice (2-2). La faute à des joueurs locaux tenaces et plutôt habiles pour exploiter les failles catalanes. Celles que n’aura sûrement pas manqué de relever Carlo Ancelotti devant son téléviseur, à trois jours du choc en C1.

En l’absence de son capitaine Puyol, le Barça a confié les commandes de sa défense au duo Piqué-Bartra, et son flanc gauche au jeune Montoya, Abidal étant trop juste pour pouvoir prendre part à la rencontre. Du talent probablement, mais surtout beaucoup d’inexpérience, voilà ce qui a plombé la défense new-look des Catalans. Après une faute d’inattention sans conséquences de Piqué, Bartra se commet une erreur en perdant un ballon aux abords de son but, tout de suite exploité par Orellana pour Insa, qui ne se fait pas prier pour ouvrir le score (38e). Alors que la marque semble enfin acquise pour le Barça, c’est Oubina (88e) qui profite d’une absence curieuse de marquage de la défense blaugrana pour arracher un point finalement bien mérité, face à une formation en-deçà de ses standards habituels.

Nouveau record pour Messi

Si Tello s’est distingué, en égalisant d’abord (43e) sur un service de Messi, puis en renvoyant l’ascenseur à l’Argentin, lui offrant son 43e but cette saison (72e), c’est un Barça bien pâle dans l’ensemble qui s’est produit à Vigo. Moins fringants que d’ordinaire, visiblement émoussés aussi, les Catalans n’ont pas affiché la même qualité de jeu que lors de leurs dernières sorties. L’absence de Xavi s’est fait sentir… et Messi, premier joueur depuis samedi à avoir marqué lors de 19 matches consécutifs de championnat (et seul joueur en Liga à avoir marqué contre toutes les autres équipes du pays !) n’a pas toujours été à la fête non plus.

Rien d’alarmant néanmoins pour le Barça, toujours solidement ancré à son fauteuil de leader, bien qu’il rate quand même une occasion d’enfoncer encore un peu plus le clou à neuf matches de la fin de saison. Mais la machine blaugrana a montré des signes de faiblesse et d’inconstance samedi soir. De quoi rappeler que ce Barça-là reste humain. Et probablement prenable pour le PSG. Sûr qu’Ancelotti ne manquera pas, vidéo du match à l’appui, de le rappeler à ses joueurs.

A lire aussi

>> Abidal est de retour !

>> Paris ne s’en cache plus

>> Dani Alvès : « Le PSG a les atouts pour battre le Barça »

A.D