RMC Sport

Bayern: Rummenigge a failli "s’étouffer" en apprenant la dette du Barça

Karl-Heinz Rummenigge, président du conseil d'administration du Bayern Munich, s'étonne des énormes dettes accumulées par le FC Barcelone et défend le modèle du géant bavarois.

Karl-Heinz Rummenigge n'y a pas cru. Le patron du Bayern Munich a confié son énorme surprise en découvrant le gouffre financer au bord duquel le FC Barcelone est penché. Début janvier, la Vanguardia a dévoilé que le club catalan accumulait 900 millions d'euros de dettes, dont 420 à rembourser théoriquement dans les mois à venir. 

"Si le Bayern avait cette dette, je ne pourrais pas dormir profondément la nuit, a déclaré le président du conseil d'administration du Bayern dans une interview à Sky Sports News. Mais je ne pense pas que cela changera quoi que ce soit. Un club comme Barcelone ne va pas s'effondrer, notamment en raison de l'énorme valeur qu'il a pour une région comme la Catalogne."

"Bien sûr, je regrette profondément que les clubs puissent s'endetter de cette manière, a-t-il poursuivi. Au Bayern, nous avons été et continuons d'être des modèles compte tenu de ce qui se passe à Barcelone ou en Italie, où les salaires ne sont même plus payés. Ici, nous poursuivons le succès sportif, d'une part, et la stabilité économique, d'autre part. J'ai lu les dettes de Barcelone en prenant le petit déjeuner et j'ai failli m'étouffer."

Le coronavirus et la gestion de ses dirigeants a plongé le Barça dans une profonde crise. Le club tablait cette saison sur 791 millions d'euros de revenus, en prévoyant un remplissage du Camp Nou à hauteur de 25% dès décembre, puis 100% à partir de février. Le club a aussi budgété 320 millions d'euros de revenus liés au stade, entre le musée, les boutiques et les divers services. Des prévisions qui ne se produiront pas alors que la masse salariale, notamment plombée par le contrat en or de Messi, est toujours gigantesque (355 millions d'euros).

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

NC