RMC Sport

Cinq raisons de croire au phénomène Sandro

Sandro Ramirez

Sandro Ramirez - AFP

Sans sa MSN (Messi, Suarez, Neymar), le FC Barcelone s’est qualifié facilement mercredi pour les huitièmes de finale retour de la Coupe du Roi en s’imposant 6 à 1 face à Villanovense (D3). La jeunesse catalane n’a pas déçu notamment Sandro, un pur produit du centre de formation catalan qui a inscrit un triplé. Coup de projecteur sur ce futur bijou de 20 ans en 5 points.

Une éclosion rapide

Fidèle aux Blaugranas depuis l’âge de 14 ans, Sandro Ramirez Castillon de son vrai nom, a rejoint la Catalogne après un bref passage à Las Palmas. Tout comme Munir (auteur d’un doublé hier soir), il n’aura passé qu’une seule saison avec l’équipe réserve avant d’être parmi les meilleurs espoirs et d’être ainsi sélectionné par Luis Enrique en juillet 2014 lors des matches de présaison.

Au-dessus du lot

Comme beaucoup de jeunes du centre de formation, Sandro est rapidement considéré comme très prometteur. A l’intersaison 2014, il démontre de belles prestations en match amical, et Luis Enrique le lui rend bien car il débute peu après son premier match officiel au Camp Nou contre Elche le 24 août 2014. Il inscrira son premier but en Liga une semaine plus tard contre Villareal en offrant la victoire aux siens.

Un profil technique complet

Sandro est un attaquant qui se déplace très bien sur le terrain, avec une très bonne qualité technique et un flair en attaque qui rappelle celui d’un certain Inzaghi. Bon joueur de tête, Sandro sait aussi évoluer sur le côté de l'attaque. C’est d’ailleurs en raison de sa polyvalence qu’il plaît à son entraineur. C’est grâce à ces qualités qu’il réalise une saison pleine et aboutie en 2013-14 avec le Barça B (30 matches, 7 buts) suivi d’un Euro correct avec les moins de 19 ans de la ‘’ Rojita’’.

Un excellent plan B pour Luis Enrique

Auteur de ses premières sorties avec les A depuis la saison passée, l'attaquant de 20 ans n'a eu que très peu de temps de jeu. Jamais titulaire, il a réussi à grappiller quelques minutes en début de saison, avant de sortir totalement du banc. Mais le départ de Pedro devrait améliorer sa situation et lui permettre de réintégrer durablement le groupe de l’équipe première. Auteur de huit buts et deux passes décisives en deuxième division l'an dernier, Sandro fait également figure de solution auprès de Luis Enrique pour remplacer et préserver Luis Suarez en fin de rencontre.

International depuis les U16

Le 5 septembre 2014, Sandro Ramírez est convoqué pour la première fois par le sélectionneur Albert Celades avec l’équipe d’Espagne espoir et débute le 9 septembre face à l'Autriche. Mais l'attaquant espagnol -qui a connu toutes les sélections depuis les U16- a tout pour devenir dans les années futures un joueur incontournable à l’étage supérieur.

V.Marchetti