RMC Sport

Comment le Real pourrait jouer avec Bale

Le futur onze du Real ?

Le futur onze du Real ? - -

Officielle depuis ce dimanche soir, l'arrivée de Gareth Bale ne devrait pas modifier profondément la tactique du Real Madrid. Mais les positionnements des joueurs pourraient changer. Explications.

91 millions d’euros, de sources espagnoles. Un peu plus, pour les Londoniens. Après une saga longue de plus d’un trimestre, le Real Madrid frappe un grand coup sur le marché des transferts. Le milieu de terrain de Tottenham Gareth Bale (24 ans) s'engage en effet pour six ans avec le club madrilène, qui le présentera ce lundi à 13h. Mais si cette arrivée répond à une envie de longue date de Florentino Perez (réélu en juin dernier), elle pourrait obliger Carlo Ancelotti à quelques choix pour le moins drastiques dans ses sélections de joueurs. Même si rien ne peut être affirmé avec certitude.

Nul doute que l'ex-joueur des Spurs sera titulaire. Mais à quelle place ? Car Bale évolue normalement sur le côté correspondant à son meilleur pied, le gauche. Seul problème, Cristiano Ronaldo a depuis longtemps fait de ce couloir, son jardin. Que ce soit pour déborder ou pour repiquer dans l’axe, c’est de là que part le Portugais pour enchaîner les buts, jusqu’à 34 la saison passée. Soit une réalisation par rencontre. Difficile dans ces conditions de demander au Ballon d’Or 2008 de déménager.

Si le repositionnement de CR7 dans l’axe a longtemps été considéré comme l’option prioritaire d’Ancelotti, l’un des scénarios possibles serait plutôt, selon nos informations, de placer Gareth Bale sur le côté droit. En plus de laisser Ronaldo là où il est le meilleur, cette option présente l’avantage de conserver Karim Benzema en pointe. Le 4-3-3 du technicien italien sacrifierait donc Mesut Özil, déjà remplaçant d'Angel Di Maria ce dimanche face à l'Athletic Bilbao (3-1). Le bonheur des uns fait toujours le malheur des autres.

Benzema conserve l'axe

Le Français (11 buts en 30 matches de Liga l’an passé) ne serait donc ni repositionné, ni invité à s’asseoir sur le banc pour laisser l’axe à Cristiano Ronaldo, mais bel et bien le buteur attitré du Real Madrid. La confiance absolue qu’accorde Florentino Perez au Français serait donc supérieure aux près de 100 millions d’euros investis pour Gareth Bale. Quitte à le faire jouer à une place qui n’est pas la sienne.

A priori, le système de jeu ne sera pas changé, malgré le décalage de Bale sur le côté droit. Avec son pied gauche dévastateur, l’ancien de Southampton pourrait repiquer et tenter de reproduire, sous la tunique madrilène, sa performance d’une saison 2012/2013 au cours de laquelle il a tout de même inscrit 21 buts en 33 matches. Une chose semble toutefois certaine, pour Florentino Pérez, l’attaquant de pointe numéro un s’appelle toujours Benzema

A lire aussi :

>> Assou-Ekotto : « Bale est un monstre »

>> Le Real tranquille, Benzema chahuté

>> Bale, un ovni au Real Madrid

XM et RC avec F.H à Madrid