RMC Sport

Coronavirus: Pepe Reina insulte des dirigeants politiques catalans

Pepe Reina, gardien de but d'Aston Villa, s'est emporté contre deux dirigeants politiques catalans après des tweets polémiques sur le coronavirus.

Pour Pepe Reina (37 ans), c'était la provocation de trop. Le gardien espagnol prêté par l'AC Milan à Aston Villa s'est emporté en insultant deux leaders indépendantistes sur son compte Twitter. Tout a commencé par un message de Clara Ponsati, députée européenne et ancienne conseillère à l'enseignement de la Généralité de Catalogne (gouvernement indépendantiste de la région). Celle-ci s'est d'abord plainte du manque de mesure forte prise par le gouvernement espagnol, à Madrid, dans la lutte contre le coronavirus.

-
- © -

"Madrid court déjà plus de risques que la Lombardie ou Hubei (province chinoise, épicentre mondial du virus, ndlr) mais continue sans décréter le confinement total", a-t-elle écrit. Mais Clara Ponsati ne s'est pas arrêtée à son premier message. Elle en a ajouté un beaucoup plus morbide: "De Madrid au ciel".

Son commentaire a été partagé par Carles Puigdemont, meneur de la lutte pour l'indépendance de la Catalogne, député européen et ancien président de la généralité de Catalogne. 

Le message a été supprimé mais pas assez vite pour éviter une énorme vague d'indignation au pays. C'est à cela que Pepe Reina, natif de Madrid, a répondu de manière virulente. "Il faut être des fils de p..." 

NC