RMC Sport

Le Barça conserve son bien

Auteur d'un doublé contre Valladolid (4-0), Messi fête comme il se doit le 20e titre du Barça

Auteur d'un doublé contre Valladolid (4-0), Messi fête comme il se doit le 20e titre du Barça - -

Large vainqueur de Valladolid (4-0), le Barça remporte son vingtième titre de champion, le deuxième consécutif aux dépens du Real Madrid, tenu en échec à Malaga (1-1).

La Liga a rendu son verdict hier soir, à l’issue de son 38e et ultime épisode. Ce dernier a souri au Barça, large vainqueur sur sa pelouse du Camp Nou devant Tenerife (4-0) et champion pour la 20ème fois de son histoire. A un peu plus de 750 kilomètres de là, le Real Madrid se faisait piéger par Malaga (1-1). Le suspense tant attendu pour l’attribution du titre n’a donc pas eu lieu. La motivation des joueurs de Javier Clemente, qui jouaient leur survie parmi l’élite en Catalogne, aurait pu être un frein aux vœux barcelonais. Mais c’est pourtant l’un d’entre eux qui place le Barça sur la voie royale.

D’un réflexe malheureux, Luis Prieto expédie un centre en retrait de Pedro dans son propre but (27e) et libère du même coup les protégés de Josep Guardiola. Pedro, retenu par Vicente Del Bosque dans les 30 Espagnols présélectionnés pour le Mondial, enfonce encore un peu plus le clou quelques minutes plus tard à la suite d’un décalage de Messi (31e, 2-0). La messe est dite. Le Ballon d’Or 2009 se charge, d’un doublé (62e et 76e), de parachever le succès catalan et d’égaler le record du Brésilien Ronaldo, auteur de 34 buts lors de la saison 1996-97 en Liga sous les couleurs catalanes. Thierry Henry, qui effectuait pour la presse espagnole ses derniers pas comme joueur du Barça et Zlatan Ibrahimovic, qui n’était pas titulaire, sont même conviés à la fête (78e, 80e).

Pendant ce temps-là, le Real n’en mène pas large. Surpris par l’ouverture du score de Duda (9e, 1-0), les Merengue, particulièrement nerveux, égalisent par l’intermédiaire de Rafael Van der vaart (48e, 1-1). Bâti à coup de millions, 250 très exactement, la formation madrilène signe une nouvelle saison blanche. Elle aura pourtant battu son propre record de points en championnat (96)… mais cette statistique ne pèse pas bien lourd à l’heure du bilan. Avec 99 unités glanées (record du club) cette saison en Liga, 31 victoires, 6 nuls et 1 seule défaite en 38 journées de championnat, le Barça a bel et bien dominé son sujet. Florentino Perez et ses Galactiques ont de quoi méditer.